Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence

tired mother with kid

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans entendre mes enfants crier dans le moniteur aux petites heures du matin, tousser leurs petits poumons enrhumés et essayer de faire descendre leur fièvre en vain.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans être obligée de laver un lit mouillé, vider un lave-vaisselle ou une poubelle pleine ou plier un panier de linge propre.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans avoir à préparer une panoplie de déjeuners pour que mes enfants daignent au moins en prendre une bouchée et ne pas avoir à changer une couche souillée sans même avoir pris une gorgée de café.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans avoir à ramasser le bol d’eau du chat renversé, sans voir le garde-manger se faire vider, les goldfishs et les céréales éparpillés. Sans ranger les bols de plastique entremêlés. Sans essuyer les graines de toast et oublier la balayeuse à passer.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans entendre le mot “lait” pour la centième fois de suite, gérer une crise pour une couleur d’assiette et pouvoir habiller mes enfants sans la moindre poursuite.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Sans que les larmes ne coulent sur les joues, sans consoler mon bébé qui a perdu sa doudou et sans entendre le ronflement de mon époux.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence.

Aller à la salle de bain seule, ne pas piler sur un jouet casse-gueule et réussir à écouter mon émission.

Je suis une maman et parfois, j’aimerais me réveiller dans le silence, regarder l’heure et me dire que je peux me rendormir.

Cath Dumas
CATH DUMAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *