Voici 8 règles que toutes les grands-mamans devraient suivre

grandmother with baby

Tu seras bientôt grand-maman, tu souhaites avoir une belle relation avec ta belle-fille/beau-fils et tu espères pouvoir profiter de nombreux moments de qualité avec tes petits-enfants ? Voici huit petits trucs pour t’assurer de préserver l’harmonie et ta place au sein de la famille.

#1  C’est son ventre pas le tien

Je sais, future grand-maman, qu’en apprenant la grossesse de ta fille/bru, tu es devenue soudainement nostalgique et tu t’es rappelé du temps que tu étais toi-même enceinte à flatter ton ventre tout rond et sentir ta progéniture bouger. Mais te souviens-tu aussi de ta réaction quand les autres touchaient ton ventre sans te demander s’ils pouvaient le faire préalablement ? Dans les faits, peut-être que ça ne te faisait rien ou que tu détestais ça pour mourir mais, question de préserver la bulle et la bonne humeur de tout le monde, ne prends pas de chance et demande donc l’autorisation avant de te lancer.

#2  Propose d’accompagner la maman aux rendez-vous médicaux

Tu es tout excitée, le bébé grandit bien et la naissance approche. Propose-lui donc de venir avec elle aux rendez-vous; souvent, les médecins sont en retard, l’attente est longue, avoir quelqu’un pour jaser, c’est agréable et en plus de faire passer le temps, ce moment-là entre quatre yeux permet de construire une belle relation ou de solidifier la relation existante. Par contre, n’exige pas d’entrer dans le bureau; ce ne sont pas toutes les femmes qui sont à l’aise chez le médecin, encore moins quand vient le temps de se faire aller l’entrejambe.

#3  Sois positive

Les futures mamans sont souvent démunies face à l’inconnu et il arrive régulièrement qu’elles craignent le pire pour l’avenir; merci d’apaiser les craintes de ta fille/bru plutôt que de lui rapporter l’histoire d’horreur que la fille de ta voisine a vécue en perdant son bébé à cinq mois de grossesse.

#4  Suivant la naissance, attends d’être invitée 

Oui, oui, oui, je sais,  t’es folle comme de la m*rde et tu as vraiment hâte de rencontrer ce petit bébé. Mais te souviens-tu à quel point tu étais épuisée après la naissance de tes propres enfants ? Ceci étant dit, assure-toi d’avoir été invitée avant de passer à l’hôpital et si tu ne te peux plus, demande la permission et, de grâce, ne soit pas fâchée ou déçue si la réponse est négative (ou assure-toi tout du moins de ne pas le laisser sentir aux nouveaux parents car, crois-moi, ils n’ont pas envie de te décevoir). Un accouchement, c’est dur pour tout le monde; sois patiente.

#5  Donne un coup de main

Si tu as envie de t’impliquer, le retour à la maison est une maudite bonne occasion de le faire. Un petit coup de fil aux deux-trois jours pour savoir si tout va bien, si les nouveaux parents ont besoin de quelque chose ou si tu peux te rendre utile, ça peut faire une belle différence dans la vie de tout le monde. Tu seras contente de voir ton petit bout de chou et les parents seront heureux de l’aide proposée; comme on dit c’est un win-win.

#6  Ne t’éternise pas

Suivant l’accouchement, le retour à la maison et les nuits trop courtes, tout le monde est épuisé et une visite qui dure de quinze à trente minutes est souvent suffisante pour les parents qui veulent souffler, dormir ou simplement aller prendre leur douche. Ne sois pas offusquée s’ils te font sentir qu’ils ont envie d’être seuls et garde en tête qu’avec le temps, la durée des visites augmentera forcément. Et entre toi et moi, quinze à trente minutes pendant lesquelles tout le monde est heureux ne valent-elles pas mieux que deux heures au bout desquelles maman est à bout de nerfs et ne peut pas dormir

#7  N’impose pas de gardiennage

C’est ton petits-fils/fille, mais tu n’es pas sa mère. N’impose donc pas tes envies de gardiennage aux parents; rends-toi plutôt disponible en cas de besoin. Par contre, assure-toi de te respecter car cette règle s’applique dans les deux sens. Tu as été maman, tu t’es donnée corps et âme pour tes enfants et tes petits-enfants sont en quelque sorte un petit cadeau, un petit bonus; si ça ne te tente pas de garder, c’est libre à toi et ne te sens jamais mal de refuser.

#8  Vous êtes les souvenirs de demain

Ton rôle en tant que grand-maman est de voir tes petits-enfants rire, sourire et de les rendre heureux. Gâte-les avec modération mais surtout, passe des moments de qualité avec eux car ce sont de ces moments dont ils se souviendront dans vingt ans; pas des trente-cinq mille cadeaux et bébelles que tu leur auras achetés.

Sur ce, future grand-maman, profite bien du rôle privilégié que tu t’apprêtes à tenir et n’oublie pas, la communication, l’honnêteté et le respect pavent la route d’une relation heureuse.

Amazone
AMAZONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *