Chers parents, vous me manquez

mother and baby back

Chers parents, vous me manquez.

Votre absence a créé un vide qui ne pourra jamais être comblé. Je dois maintenant m’approprier les fêtes de Noël, le jour de l’an et tous les événements où la plupart des familles se réunissent d’une nouvelle façon et malgré tous mes efforts, dans ces moments-là, vous manquez à ma vie.

Chers parents, vous me manquez.

Lors de mon anniversaire mais aussi lors du vôtre, je pense à vous constamment et réalise que j’ai vécu un an de plus sans vous.

Chers parents, vous me manquez.

La journée de la fête des mères, alors que je suis fière d’être la maman que je suis devenue et contente qu’on le souligne avec autant d’amour, je pense à toi, ma maman. Et à la fête des pères, lorsque nous célébrons mon conjoint, je pense à toi, papa.

Chers parents, vous me manquez.

Pendant la nuit, vous faites constamment partie de mes rêves et lorsque je me réveille, ça me fait toujours mal de réaliser que vous appartenez au passé, que mon désir de vous serrer dans mes bras est irréalisable.

Chers parents, vous me manquez.

Je pense à vous fréquemment. Des images de vous me reviennent souvent en tête en pleine journée, sans autorisation d’y être ni d’y rester. Mon cœur se remplit de mélancolie instantanément et vous me manquez.

Chers parents, vous me manquez.

Vous n’êtes pas là pour assister à chaque merveilleuse étape que mes enfants traversent et mon coeur se déchire toujours à l’idée de ne pas pouvoir vous montrer la plus grande réussite de ma vie.

Dans mon incertitude, dans mon inconfort, dans mes journées de chaos , mais aussi dans les moments de pur bonheur, de réussites et de réalisations, vous me manquez terriblement.

Savannah Tremblay
SAVANNAH TREMBLAY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *