Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas

family kiss on beach

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Ne le perds pas à toujours vouloir en faire plus.

Il n’y a pas de concours, pas de prix à gagner à la fin de la journée; tout ce qu’il est possible de remporter au bout de ta course à la performance effrénée sont les regrets d’avoir manqué des beaux moments qui ne repasseront pas dans la vie de tes petits et dans la tienne alors que tu étais trop occupée à faire étinceler ton plancher, partir ta quatrième brassée un mardi soir ou préparer un repas en trente-quatre étapes faciles.

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Ne le perds pas à craindre le pire.

Les inquiétudes que tu nourris à grands coups de cauchemars les yeux ouverts parce que ton bébé ne marche pas encore, que tu crains que le rhume de ton plus vieux se transforme en pneumonie ou qu’il ne se fasse pas d’amis à la rentrée scolaire sont un grand gouffre dans lequel se perdent des milliers de minutes qui ne repasseront pas desquelles tu aurais pu profiter plutôt que de te faire un sang d’encre. La peur ne préviendra jamais le pire alors plutôt que d’anticiper le pire, profite de chaque moment qui passe.

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Ne le perds pas à te sentir coupable.

De ne pas avoir assez joué. De t’être montrée impatiente. De ne pas avoir cuisiné un repas santé contenant les quatre groupes alimentaires. De reporter une activité familiale attendue par tes petits parce que tu es fatiguée. D’avoir haussé le ton. De t’être trompée. Le chemin de la vie est pavé d’erreurs desquelles il faut apprendre, mais le temps qui s’égraine pendant que tu te flagelles ne t’apporte rien; c’est à réfléchir à des solutions et rattraper le coup lorsque c’est possible que tu devrais le consacrer.

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Ne le perds pas à entretenir des relations qui ne t’apportent rien.

Chaque minute est précieuse et mérite d’être investie avec des gens que tu aimes et qui t’aiment en retour. Ne t’attarde pas avec ceux qui te font du mal, qui ne cherchent pas à te comprendre ni t’appuyer, qui te jugent ou te rabaissent.

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Ne le perds pas à remettre toutes les choses que tu as envie de faire à demain sous prétexte que tu as toute la vie devant toi.

Parce que malgré toutes tes certitudes, tu ne sais pas de combien de temps tu disposes. Parce que le temps ne t’appartient pas, qu’il t’est prêté et tes enfants te le sont aussi. Parce que la vie est beaucoup trop courte.

Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas.

Et même si tu es persuadée que tu n’as d’autre choix que de courir du matin au soir, la façon dont tu disposes de chaque minute t’appartient.

Aime. Profite. Apprécie. Prends le temps.

Pour donner l’exemple à tes enfants. Pour ne jamais regretter. Pour être heureuse.

Crédit : fotoliza/Shutterstock.com
logo parfaite maman cinglante

2 thoughts on “Petite maman, le temps qui passe ne reviendra pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *