Il y a de ces journées où tout va de travers

depressed woman with baby

Il y a de ces journées où tout va de travers.

Il y a de ces journées où tu te demandes ce que tu as fait à l’univers pour qu’il t’en veuille à ce point.

Il y a de ces journées où tu aurais préféré rester couchée car tu n’étais pas mentalement préparée à te rendre jusqu’au soir.

Il y a des ces journées où tu as juste envie de t’asseoir dans un coin, en boule, et de pleurer toutes les larmes de ton corps dans l’espoir de te sentir mieux.

Il y a de ces journées grises et ennuyantes pendant lesquelles les enfants ont beaucoup trop d’énergie qu’ils ne peuvent dépenser à l’extérieur et tu restes enfermée à entendre crier et bardasser.

Il y a de ces journées où tu sens que tu t’apprêtes à te transformer en maman-bombe prête à exploser alors qu’il n’est pas encore 10:00 et tu as déjà mal à la tête comme jamais tu n’avais eu mal auparavant.

Il y a de ces journées où ta réserve d’énergie baisse à vue d’œil parce que ton petit en plein terrible-two enchaîne crises de bacon par-dessus crises de bacon sans raison valable.

Il y a de ces journées où l’horloge affiche 11:00, que tu te sens complètement désarçonnée et tu te demandes si ce serait socialement acceptable de troquer ton café pour un verre de vin.

Il y a de ces journées où ton bébé fait ses dents, est malade ou a reçu ses vaccins la veille pendant lesquelles la seule chose qui le soulage est d’être dans tes bras et tu te sens seule et à bout de ressources.

Il y a de ces journées où tu enchaînes maladresses par-dessus maladresses et tu as l’impression de perdre le contrôle; tache de café sur ton chandail blanc, dégât de lait, lunch du plus vieux oublié dans l’auto.

Il y a de ces journées où le seul mot que tes enfants semblent connaître, c’est “Maman” sous toutes les formes possibles.

Mais pendant toutes ces journées, ces moments, où tu te remets en question, où tu doutes de tes capacités, rappelle-toi que tu es une bonne maman.

Rappelle-toi que même si dans l’instant présent, tu es au bout du rouleau et à bout de patience, tu possèdes une ressource inépuisable : l’amour inconditionnel pour tes petits.

Rappelle-toi que malgré les épreuves, ta famille et tes enfants n’en demeurent pas moins la prunelle de tes yeux.

Et surtout, rappelle-toi que tu as le droit à l’erreur, que tu fais un boulot exceptionnel et que ce sont tes forces et tes faiblesses qui font de toi l’extraordinaire maman que tu es.

Une Mère d'Encre
UNE MÈRE D'ENCRE

Une réflexion sur “Il y a de ces journées où tout va de travers

  1. Kathleen Répondre

    Merci d’avoir partager!!!ça m’a fait beaucoup de bien te lire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *