À l’éducatrice qui me juge quand je vais porter mon enfant à la garderie et que je suis en congé

mother leave kid at kindergarten

À toi, chère éducatrice,

J’aimerais avant tout te remercier de prendre si bien soin de mon enfant; note bien que tout ce qui suit ne remet pas en question ta capacité à t’occuper de lui ni toute l’admiration que j’ai à ton égard quant à tes compétences et la patience dont tu sais faire preuve lorsque vient le temps de t’occuper de mon p’tit.

Cela dit, il y a un bémol et ce bémol s’appelle jugement; celui que tu portes sur moi quand je vais te porter mon enfant lorsque je ne travaille pas. Voici donc quelques faits que j’aimerais porter à ton attention.

#1  Tu ne me connais pas.

#2  Tu n’a aucune idée de mon degré de fatigue.

#3  Tu ne sais pas combien de piles de linge sale s’accumulent chez moi depuis des semaines, faute de temps.

#4  Vouloir passer une journée seule quand on est mère n’est pas une crime; c’est même recommandé pour conserver sa santé mentale.

#5  Tous les parents n’ont pas la chance d’avoir des proches à proximité qui peuvent leur donner un coup de main ou un break de temps en temps.

#6  Je travaille quarante heures semaine et je passe toutes mes fins de semaine avec mes enfants sans exception.

#7  Tu ne sais pas si je suis malade, en dépression ou en burn out.

#8  Au cas où tu souhaites t’aventurer sur ce terrain glissant, une personne en arrêt de travail n’est pas en vacances; elle a frappé un mur, elle est à boutte, à terre et elle a besoin de repos.

#9  Penses-tu vraiment qu’un parent au bout du rouleau est apte à s’occuper de son enfant aussi bien que tu le fais ?

#10  Ne penses-tu pas que l’enfant d’un parent malade et/ou fatigué risque d’avoir davantage de plaisir avec ses amis, à faire plein d’activités et socialiser?

#11  Tu ne travailles pas gratuitement; tu es payée pour t’occuper de mes enfants et je paie sa place même lorsqu’il est absent.  Ceci étant, la façon dont je gère le temps pour lequel je paie ne te regarde pas.

#12  Il y a autant de parents que de situations différentes et ces situations t’échappent toutes parce que tu ne les connais pas.

Ceci étant dit, la prochaine fois que tu auras envie de passer un commentaire ou de juger la façon dont un parent utilise le service pour lequel tu es payée, merci de d’abord te demander pourquoi tu fais le métier que tu as choisi, est-ce que c’est pour prendre soin de nos enfants ou pour juger les parents des enfants dont tu t’occupes ?

Une maman qui en a marre des jugements

Crédit : Yuricazac/Shutterstock.com
Caroline Gauthier
CAROLINE GAUTHIER

23 thoughts on “À l’éducatrice qui me juge quand je vais porter mon enfant à la garderie et que je suis en congé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *