Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire mon enfant

mother console kid on bed

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; je me suis agenouillée à ta hauteur et j’ai pris le temps de m’excuser.

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; les yeux pleins d’eau en te regardant, je t’ai dit que j’étais sincèrement désolée d’avoir été irritable et impatiente avec toi, qui ne demandais qu’à s’amuser et vivre l’instant présent.

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; je t’ai dit que j’étais navrée de ne pas avoir pris assez de recul, de ne pas avoir pris le temps de respirer et de lâcher prise sur des choses qui, au fond, n’étaient pas vraiment graves.

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; je me suis excusée parce que je trouvais important de le faire même si je suis l’adulte et toi l’enfant. Parce que tu avais le droit à ce que je reconnaisse mes torts.

Ce soir, tu avais quelque chose d’important à me dire; du haut de tes trois pommes, tu m’as regardée avec tendresse et tu m’as répondu que tu m’aimerais toute ta vie et tu m’as serrée très fort dans tes petits bras.

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; je voulais te remercier de me laisser apprendre auprès de toi et de me donner le droit à l’erreur aussi facilement alors que je me juge souvent si durement.

Ce soir, j’avais quelque chose d’important à te dire; je ne serai jamais parfaite, je commettrai d’autres impairs, mais je te promets de m’améliorer à chaque fois pour devenir une meilleure mère.

Savannah Tremblay
SAVANNAH TREMBLAY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *