Aime-toi

woman in swimsuite

Aime-toi, aime ton corps. Parce qu’il est beau – peu importe sa couleur, sa forme, son histoire. Parce qu’il a porté la vie. Parce qu’il fait partie de la personne que tu es, de celle que tu dois accepter, celle que tu te dois d’aimer.

Aime ton visage. Avec ses yeux rieurs qui brillent bien plus que ses cernes. Parce qu’ils savent toucher le coeur de tes enfants, voir au-delà de leurs gaffes, leur transmettre tout l’amour que tu leur portes. Ils reflètent le bonheur qui vit sous ton toit. Et que dire de ton sourire sincère qui fait fi des tracas du quotidien, qui à lui seul peut calmer une tribu enragée. Il y aussi ta voix. Elle brille, elle chante, elle apaise.

Aime tes bras. Ces deux alliés qui ont tellement de bagage. Ils sont forts. Tu es forte. Grâce à eux, tu as calmé une multitude de pleurs et apaisé la douleur plus d’une fois. Tes bras t’ont servi à enlacer ceux que tu aimes, ils ont poussé, ils ont porté, ils ont nourri et si tu portes parfois la vie à bout de bras, c’est grâce à eux.

Aime tes jambes, de la taille jusqu’aux orteils parce qu’elles sont tes piliers, tes assises, ton moyen de transport. Ce sont elles qui t’ont permis de marcher des milles et des milles, été comme hiver, sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller, et avec toute leur rapidité pour faire s’esclaffer tes p’tits lors d’une partie de tag enflammée. Elles plient, elles s’étirent, elles te transportent, elles te font avancer.

Aime tes courbes. Car tu es femme. Parce qu’elles font partie de ce que tu es. Parce que tu as porté la vie en toi, parce que ce ne sont pas les bourrelets, tes varices et la cellulite qui te définissent en tant que personne. Parce qu’une vie à se priver de ses petits plaisirs pour quelques minutes de gloire sur les réseaux sociaux, ça n’en vaut pas la chandelle. Parce que tu as tort de te mettre une pression inutile. Parce que si tu as une personnalité du tonnerre, les gens qui t’aiment vraiment vont se foutre des petits défauts que tu vois toujours trop gros. Si tu aimes ton corps, tout le monde va t’aimer.

L’essentiel n’est pas ce dont ton corps a l’air, mais tout ce qu’il est capable de faire.

Il n’est pas et ne sera jamais parfait pour tout le monde. Mais il peut être parfait pour toi si tu le décides.

Et c’est tout ce qui compte au final.

Lysiane Beaubien
LYSIANE BEAUBIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *