À toutes les mamans dont les enfants “s’ennuient”

bored little boy

ATTENTION : la Dure-Mère est la couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle aura effleuré un sujet qui vous tient à coeur sans partager votre vision. Mais plutôt que de sortir de vos gonds, pourquoi ne pas utiliser sa couverture pour défendre votre opinion à votre tour ?

Toi, la maman d’un ou plusieurs enfants. Toi, qui as peut-être commencé à entertainer ta progéniture avant même sa naissance en lui faisant écouter de la musique, les écouteurs collés sur la bedaine. Toi, qui as toujours inclus des activités variées dans la vie de tes p’tits pour qu’ils élargissent leurs champs d’intérêts. Toi qui, comme tout les parents qui travaillent, as dû “imposer” une routine plutôt serrée à la maison la semaine afin d’arriver à tout faire, en plus de l’horaire déjà bien rodé de la garderie et de l’école. Toi, comme moi, avons contribué à créer la génération des enfants qui ne savent pas s’occuper tout seuls.

Combien de fois, à peine arrivée à la maison, as-tu entendu tes enfants dire qu’ils s’ennuyaient et qu’ils n’avaient rien à faire ?

Tes enfants ont tellement toujours été encadrés, divertis, organisés, qu’ils n’ont jamais appris à se trouver quelque chose à faire seuls. Entre l’heure du réveil, l’heure de l’histoire, l’heure du souper, l’heure du dodo, la natation et le cours de soccer, ils savent que tu vas t’occuper de leur fournir des activités divertissantes pour qu’ils ne s’ennuient pas. Ceci étant, ils n’ont jamais à réfléchir à la meilleure façon de se divertir eux-mêmes.

Qu’à cela ne tienne, c’est le temps de casser le moule. Drette-là. En jouant les G.O. avec tes p’tits en permanence, tu ne les aides pas. Je sais que tu les aimes et que tu aimes passer du temps de qualité avec eux et je ne suis pas en train de te dire que tu dois les abandonner à leur “triste” sort à la journée longue; le mot d’ordre, c’est l’équilibre.

Au début, en ne les entertainant pas, ils vont chialer, se plaindre, venir t’achaler aux trente secondes et probablement faire le bacon. Après, ils risquent d’errer dans la maison comme des âmes perdues en te disant que tu es la pire mère du monde, que tu ne joues JAMAIS avec eux, qu’ils n’ont RIEN pour s’amuser et qu’ils sont les SEULS à vivre ça.

Mais ça va passer et avec le temps, tout le monde va s’en tirer gagnant.

Parce qu’ils vont apprendre qu’il y a un temps pour s’amuser en famille et un autre pour jouer seuls.

Parce qu’ils vont découvrir ce qu’ils aiment plutôt que de ne faire que des activités imposées.

Parce qu’ils vont pouvoir choisir leurs activités en fonction de leurs goûts.

Parce qu’ils vont développer leur imagination et leur créativité; c’est difficile de faire preuve d’imagination quand on n’a aucun choix à faire. Fais-leur confiance (pas trop quand même), tu verras ils vont te surprendre!

Parce qu’ils vont apprendre à s’organiser et à se structurer, plutôt que de se faire organiser tout le temps et ça leur servira plus tard. Même si c’est dur, tes p’tits vont y prendre goût.

Parce qu’ils vont en apprendre sur eux-mêmes et tu en apprendras aussi sur eux quand Fiston t’annoncera qu’il aime faire des plans de cabanes et qu’il aimerait bien en construire une dans la cour. Ou quand ta fille réalisera à quel point la musique lui fait du bien.

Et si jamais la transition est difficile et qu’ils se plaignent un peu trop, tu peux toujours leur faire une liste de tâches ménagères à faire; leur imagination risque de revenir au galop et je parie qu’ils trouveront quelque chose de mieux à faire en attendant votre prochain moment de qualité en famille qui ne tardera pas à venir.

Ce texte a été rédigé par Sophie Métivier sous le couvert de La Dure-Mère afin d’annoncer clairement les intentions du texte. 

Sophie Métivier
SOPHIE MÉTIVIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *