À mon nouveau bébé

mother with newborn

Maintenant que tu es là, mon nouveau bébé tout neuf, j’aimerais te dire pourquoi j’avais si hâte que tu arrives dans ma vie.

J’avais hâte que tu arrives pour vivre notre premier peau à peau. Ce moment où l’on te pose sur ma poitrine pour la première fois et que je sens ton petit corps tout chaud contre le mien, ce premier contact tellement unique, ce lien si fort qui nous unira pour toujours. Ce premier bisou sur ta joue, cette première caresse, nos cœurs qui battent à l’unisson. L’amour inconditionnel d’une mère pour son bébé vient de naître et j’avais hâte de revivre ces émotions.

J’avais hâte que tu arrives pour vivre l’allaitement. Voir mon corps t’offrir tout ce dont tu as besoin me fascine. Regarder ta bouche avaler chaque gorgée, ton menton replié, ton nez retroussé et ta petite main sur mon sein, te voir rassasié, les yeux fermés, plonger dans le sommeil, le bedon bien rempli. Quand tu bois, tout s’arrête, c’est toi et moi. Dans la vie, on prend rarement le temps de s’arrêter, mais t’allaiter me permet de prendre cette pause et de simplement t’admirer et profiter de l’instant présent. J’avais hâte de revivre ces moments juste à nous.

J’avais hâte que tu arrives pour vivre le cododo. Être près l’un de l’autre la nuit nous réconforte, nous rassure. Sans trop sortir de mon sommeil, je peux te nourrir à la demande. Le son de ta respiration m’entraîne paisiblement dans les bras de Morphée. Nous dormons bien ensemble et pour le peu de temps que le cododo durera, je profite de chaque nuit à tes côtés. J’avais hâte de revivre ce sentiment de bien-être nocturne.

J’avais hâte que tu arrives pour vivre le portage. Bien attaché contre moi, le portage me permet de poursuivre mes activités en te sentant bien au chaud. Mes deux mains libres vaquent à autre chose, pendant que ma bouche te donne des bisous sur la tête, que ma joue frotte tes beaux cheveux et que mon nez respire ton odeur. Je peux entendre ta respiration, sentir ta tête lourde contre mon cœur et sentir tes petits bras mous tomber de chaque côté. J’avais hâte de revivre le plaisir de te porter.

J’avais hâte que tu arrives pour vivre notre nouvelle vie tous ensemble. Malgré toutes les appréhensions que j’avais, je veux que tu saches que ta venue est un pur bonheur pour moi. Nous n’en sommes qu’aux débuts et notre vie a déjà bien changée mais je sais que nous allons nous adapter aux défis de notre nouvelle vie.

À toi mon nouveau bébé, je te parle ici d’une toute petite parcelle de tout ce j’avais hâte de revivre avec toi.

Chaque étape de ta vie me fera vivre ce bonheur d’être maman.

Je t’aime.

Élyse Morand
ÉLYSE MORAND

Une réflexion sur “À mon nouveau bébé

  1. Vicky Répondre

    Tellement un beau texte!! Encore plus beau quand tu réalise a la fin que c’est ton amie du primaire qui l’a écrit 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *