À toi qui penses que le TDAH est une invention

 ADHD trouble

À toi qui penses que le TDAH est une invention,

Sache que je fais partie du réel 5 à 7% des gens qui sont propriétaires d’un TDAH. Je te dis “propriétaire” parce que ces quatre lettres-là font également partie de moi et j’ai décidé de me les approprier.

Je te dis “réel” parce que ces quatre lettres-là peuvent facilement être confondues avec plein d’autres affaires, considérant que l’alphabet en contient vingt-six pis qu’un “p” pis un “q”, ça peut facilement être mélangés.

T’as pas tort sur toute la ligne quand tu prétends qu’il y de l’abus de prescription de coin de comptoir en matière de Ritalin, sauf que certaines personnes, m’incluant, possèdent et habitent entièrement les six symptômes principaux du TDAH.  Pis onze des douze symptômes secondaires dans mon cas.

J’espère qu’on se comprend quand je te dis que je ne me les ai pas juste appropriées après les avoir lues sur internet en confondant avec une mauvaise gestion de mon stress due à ma charge mentale trop élevée et au rythme effréné de notre société de fou; j’étais comme je suis ben avant que j’aie conscience de tout ça.

Si tu savais comment j’ai essayé de devenir Marie-Camomille, déesse de la zénitude, toi chose. Mais après une couple d’années à tourner en rond, j’ai finalement décidé de faire du yoga juste quand ça me tente, de boire de la tisane quand ça me tente pis de laisser faire le reste.

Pense pas que je fais exprès quand j’te raconte une histoire pis que je suis pas capable de le faire sans prendre un détour de vingt minutes avec deux licornes, des paillettes, un robot mélangeur pis une toast au Cheez Whiz. Si tu savais combien de fois j’me suis repassé le cours de ma journée dans ma tête en essayant de me convaincre que la prochaine fois j’allais essayer de résumer un peu plus, histoire de me sauver de voir tes yeux qui roulent dans leurs orbites. Mais avec le temps, j’ai finalement décidé de garder mes histoires pour ceux que ça fait rire pour vrai.

Pis t’as pas le moindre idée à quel point j’ai hésité longtemps et fait de thérapies avant de tenter la médication. Parce que, ben non, contrairement à la croyance populaire, personne se garroche sur le Ritalin, le Concerta pis le  Vyvanse comme une cougar au 281 dans le temps d’la chasse à l’orignal. Pis non, c’est clair que tu ne te sens pas soulagée d’en donner à ton enfant, à qui tu as aussi offert un tout inclus dans le pays du TDAH pour la balance de sa vie.

On va se le dire, quand tu fais du diabète et que tu prends de l’insuline, tu ne te casses pas le bicycle longtemps. Ben moi, c’est mon cerveau sur le flat qui a besoin d’un coup de main. Qu’on se comprenne bien, c’est une médication, une béquille, c’t’affaire-là, ça règle pas toute d’un coup de baguette magique. C’est un psycho-stimulant qui sert à stimuler tes neurones qui s’en câlissent habituellement à cause du TDAH. Ça sert à ramener ton cerveau sur le bon sens. Mais ça ne sert pas à devenir plus performante. Pas à avoir assez d’énergie pour passer à travers ta journée de fou. Pas à devenir Wonderwoman. Pis pas à perdre du poids.

La vérité, c’est que la médication m’a tellement apaisée qu’une fois les effets secondaires passés, tout ce que j’ai appris en thérapie, j’ai été capable de l’appliquer.

Mais ça, je suppose que tu ne le crois pas parce qu’à tes yeux, le TDAH c’est une invention.

Pis tu sais quoi?

Tant pis pour toi.

Claudia Boudreault
CLAUDIA BOUDREAULT

5 thoughts on “À toi qui penses que le TDAH est une invention

  1. Catherine Bouchard Répondre

    Merci

  2. Julie Soucy Répondre

    Merci! C’est exactement ça!

  3. Constance Payette Répondre

    Amen! Je partage chaque mot, chaque virgule de ton texte. Je crains chaque texte que je vois passer sur le TDAH parce que souvent ça me blesse, Je suis aussi propritaire d’un TDA. J’ai épousé un TDAH et devine qu’est-ce qu’on a mis dans le mélange quand on a fait nos enfants. Les 4 lettres qui faisaient partie de nous… Malheureusement.

    Merci milles fois pour ce texte.

  4. Karine L Répondre

    J’aimerais tellement qu’il y ait plus d’ouverture et de compréhension!
    Je veux essayer la médication, mais c’est difficile de trouver le bon médicament et dosage…..c’est long et pas toujours évident de voir si ca fait effet correctement, je trouve!

  5. Cathie Répondre

    De mon côté j’ai essayé d’être parfaite toute ma vie pour être aimé et accepté. Pour qui? Pour quoi? Pour une société ou la différence ne doit pas faire de vague.
    Quand j’ai compris( à 43 ans) que c’était du TDA j’ai enfin eu la réponse à mon “pourquoi j’y arrive pas”.Un soulagement de savoir que ça se soigne. Avec la médication, oui ,de l’amélioration pour moi et pour ceux qui me côtoyaient. Mais certain désagrément physique (sensation et autre effet secondaire) j’ai arrêté tout ça. J’ai passé a travers 43 ans de ma vie a essayé de plaire a tous. Aujourd’hui je veux me plaire à moi et être bien avec moi. Ceux qui n’aimerons pas ma façon d’être s’éloigneront et ceux qui me trouverons drôle resteront. Je n’ai plus besoin de plaire à tout le monde 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *