Quand tu me dis que tu m’aimes

kid kiss mother

Quand tu viens me rejoindre dans mon lit pour me souhaiter bonne journée par un matin brumeux, tu me donnes la force de me lever et d’affronter ma journée.

Quand tu me prépares une surprise, quand tu réussis à me surprendre par ta débrouillardise, ta fierté remplit mon coeur de maman d’un immense sentiment de fierté à mon tour.

Quand tu me sautes au cou comme si nous ne nous étions pas vus depuis des mois alors qu’à peine quelques heures ou quelques jours nous ont séparés, tu répares sans même le savoir toutes mes blessures de grande personne.

Quand tu me regardes avec toute ton admiration naïve d’enfant et que tu annonces à qui veut bien l’entendre que ta maman est la plus forte, quand tu me regardes comme si j’étais Wonderwoman,  tu m’obliges à ne jamais abandonner.

Quand tu me serres dans tes petits bras pour me montrer combien tu es fort à ton tour, ta confiance sans limite envers moi me donne cette impression d’être invincible et de pouvoir déplacer des montagnes pour toi.

Quand tu m’écris des petits «je t’aime» partout et que je les retrouve dans mes poches, quand tu prends le temps de bien les cacher sous mon oreiller, tu fais de moi une maman comblée d’amour.

Quand tu me murmures que tu m’aimes avant d’aller faire dodo, quand tu me cries que tu m’aimes en m’envoyant des bisous volants sur le pas de la porte de d’école, tu remplis mon ciel couvert d’étoiles, tu mets du soleil dans ma journée pluvieuse.

Si, à tes yeux je suis la plus forte, la plus grande et la plus belle, sache que c’est grâce à tes milliers de «je t’aime», mon petit amour.

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *