Boire du vin et fumer du pot ne feront jamais de toi une meilleure mère

woman drink wine

On va se dire les vraies affaires, la mode est aux mères qui boivent leur coupe de vin pour décompresser le lundi soir et plus nouvellement à celles qui fument leur petit joint pour voir le monde avec des lunettes roses le samedi à quatre heures à c’t’heure que c’est légal.

Loin de moi l’idée de juger qui que ce soit; ce que tu fais chez vous ne me concerne pas. Mon problème, c’est quand je t’entends dire que l’alcool pis le pot font de toi une meilleure mère.

J’ai beau revirer ça dans tous les sens en quête d’une réponse qui aurait de l’allure, je ne vois pas de quelle façon altérer tes facultés pourrait faire de toi quelqu’un de meilleur, à moins que tu me dises que tu consommes du cannabis pour des raisons médicales auquel cas je peux te confirmer qu’aucun médecin ne va t’en prescrire parce que t’es à boutte de tes p’tits.

L’alcool pis le pot, c’est des affaires qui existent pour souligner un événement spécial ou pour prendre un moment pour toi. Pas pour te sauver mentalement de tes responsabilités en pleine routine du mardi soir.

L’alcool pis le pot, c’est des affaires qui existent pour enjoyer ton vendredi à huit heures et demie quand les p’tits sont couchés. Pas pour oublier qu’ils te tapent sur le système à l’heure du souper ni te déconnecter du quotidien qui tire toute ton jus.

L’alcool pis le pot, c’est des affaires qui existent pour festoyer en gang un bon samedi. Pas pour passer à travers la fête Pinterest que t’as organisée pour ton plus jeune ni le party fluo au centre d’amusement à côté de chez vous.

L’alcool pis le pot, c’est des affaires qui existent pour te récompenser au même titre qu’un morceau de gâteau au chocolat, un paquet de Smarties pis un sac de Lays au ketchup. C’est ben safe de prendre un verre de blanc en soupant un mercredi soir parce que ça goûte bon, mais si tu en tinques trois en attendant que la zénitude te rattrape et fasse de toi une “meilleure mère”, y’a un problème.

L’alcool pis le pot, c’est des affaires que t’es en droit de consommer quand tu le veux bien, mais je t’invite fortement à te demander pourquoi tu le fais quand tu décides de prendre une gorgée ou une puff de joint.

Si tu te réponds que tu le fais pour être un meilleur parent, je pense qu’il est grand temps que tu te questionnes et que tu apportes des changements dans ta vie qui ne s’achètent pas à la SAQ ni à la SQDC.

Penses-y.

Ce texte a été rédigé par La Parfaite Maman Cinglante sous le couvert de La Dure-Mère afin d’annoncer clairement les intentions du texte. 

La Dure-Mère
LA DURE-MÈRE

Une réflexion sur “Boire du vin et fumer du pot ne feront jamais de toi une meilleure mère

  1. Roxane Répondre

    Je suis d’accord avec toi mais …
    Je pense qu’il peux avoir des exceptions.
    Dans mon cas j’ai beaucoup de difficultés à assumer le fait que je fumes des joints. J’en suis pas fière mais oui avant c’était juste le soir quand les enfants étaient coucher mais j’en ai 3 , une tda et un tsa , en plus de travailler 40h semaines ,comme tout le monde, mais c’est ma façon a moi de réussir à me calmer les nerfs et être plus disponible pour mes enfants parce que je suis plus relax. Et je pense pas à toutes les tâches que j ai a faire mais plus a ce que je suis en train de faire dans le moment présent avec eux. Et on passe du très bons temps ensemble et ont se créer de beaux souvenirs 🥰 Roxane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *