Tu as le droit, maman

tired mother

Mise en garde: il est possible que tu fasses partie du 1% des mères pour qui tout va toujours bien chez vous. Si c’est le cas, comme mon intention n’est pas de t’exposer à une trop dure réalité qui pourrait avoir comme conséquence de te faire grincer des dents, je t’invite à cesser ta lecture drette-tu-suite et sélectionner un autre billet qui concorde mieux avec ton vécu Pinterest.

Dans ta vie de mère, tôt ou tard, tu te sens coupable d’en arracher avec tes p’tits et tu ne te donnes pas le droit de faire ben des affaires. Mais on va se dire les vraies affaires; tu as le droit.

Tu as le droit de perdre patience de temps à autre. De hausser le ton pis même de brailler ta vie parce que t’en peux juste pu. De faire des erreurs. C’est ce que tu répètes sans cesse à tes marmots non? On fait des erreurs pour devenir meilleur, il paraît. Ben sois donc la première à les admettre. Les émotions, ça fait partie des cerveaux normalement constitués. Toute la gamme des émotions fait partie intégrante de ta personnalité et c’est ce qui fait de toi une personne NORMALE.

Tu as le droit de vouloir du silence, du calme, de la sérénité. Tu as le droit d’utiliser la télé ou un écran comme gardienne de temps en temps, question de préparer le souper, décompresser avec un drink ou jaser avec ton chum sans être interrompue aux deux minutes quinze secondes. C’est possible que ta journée t’ait vraiment rentré dedans et que tu sois plus disposée à prendre soin de ta progéniture plus adéquatement après cette pause bien méritée.

Tu as le droit de prendre du temps pour toi. Ce n’est pas parce que tu as fait le choix d’avoir une famille que tu DOIS te dévouer corps et âme 100% du temps de 100% des jours du calendrier afin d’exaucer leurs désirs les plus fous – sauf si tu veux péter au frette. Tu as même le droit d’aller les mener à la garderie un jour où tu décides de simplement relaxer à la maison. Tu dois être en haut de ta liste de priorités parce que sinon, tu ne pourras pas être cohérente quand tu répéteras à tes enfants que c’est donc ben important de s’écouter pis de faire ce qui nous tient à coeur dans la vie.

Tu as le droit de préserver ta santé mentale au détriment de celle de l’environnement. Je ne suis pas en train de te dire de tuer la planète. Mais tu n’es pas obligée d’adhérer aux groupes de compost, de couches lavables, de sacs réutilisables, d’emballages biodégradables (etc) si cela devient une corvée, un deuxième emploi, bref, un calvaire. Il faut savoir en prendre pis en laisser.

Tu as le droit de mettre le guide alimentaire canadien de côté une fois de temps en temps. De faire manger à tes adultes-en-devenir des céréales pour souper, de la crème glacée au déjeuner pis des hot dogs pour dîner. Tant que c’est pas la même journée, tu as ma bénédiction. Et n’oublie pas que l’appréciation gustative infantile est bien souvent inversement proportionnelle aux nombres d’ingrédients de ta recette. Ce phénomène est aussi nommé le syndrome “Steak-blé d’inde-patates”.

Tu as aussi le droit de demander de l’aide. Parce que ça se peut que tu aies envie de tout faire ce que je viens d’écrire, tous les jours et simultanément. Pis ça, c’est moins normal. Mais ce qui est merveilleux, c’est que dans le monde de la maternité, y’a un paquet de mamans dans la même situation que toi et toute maman devrait aider la prochaine au lieu de la faire sentir coupable. On ne se le dira jamais assez – demander du soutien n’est pas un signe de faiblesse – c’est un signe d’intelligence.

En tant que maman, même si tu aimes tes enfants et que tu les as tant désirés, tu te sens coupable pour tout pis pour rien. Mais malgré tout ce que matante chose, ta meilleure amie ou la maman-trop-connaisseuse-sur-les-zinternets te disent, sache que tes valeurs, la limite de ta patience et ton coeur de maman sont les meilleurs indices pour te dicter quelle route prendre. N’oublie jamais ça.

Les mamans parfaites n’existent pas. Et pour celles qui prétendent l’être, il y a bien souvent anguille sous roche.

Lysiane Beaubien
LYSIANE BEAUBIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *