Ma façon de te dire je t’aime, mon amour

man woman love concept

Si les mots “je t’aime” ont été utilisés à outrance et usés avec le temps, les façons de te le dire sans parler, elles, ne s’épuiseront jamais.

Lorsque je t’emprunte des vêtements, ce n’est en aucun cas parce que mon tiroir est vide; si je te vole temporairement du linge, c’est simplement que j’ai le goût de te sentir tout près de moi. Que j’ai l’impression que c’est toi qui me réchauffes, et non ton vieux kangourou tout usé et que ça me fait me sentir bien.

Lorsque je te mords gentiment le cou, ce n’est pas parce que j’ai soif de sang; c’est une pulsion, incontrôlable, qui monte en moi parce que, vraiment, je pense que je pourrais te manger tout rond.

Quand je t’envoie des émoticônes quétaines en plein milieu de la journée sans rien ajouter, ce n’est pas que j’avais trente secondes de mon temps à perdre. C’est que je pensais à toi à cet instant précis et que je voulais que tu le saches. Que tu saches que malgré mes journées surchargées, il m’arrive toujours de décrocher momentanément pour penser à toi, même si je n’ai rien de nouveau à te dire.

Quand, le soir, lorsque je suis épuisée et que j’ai passé la journée à rêver à mon divan, ma télé et ma coupe de vin mais que tu me proposes autre chose, j’accepte le cœur heureux, non pas parce que j’en ai nécessairement envie, mais parce que l’idée de passer du temps avec toi l’emporte bien souvent sur ma fatigue accumulée.

J’aime t’entendre rire. C’est la plus belle musique à mes oreilles. Surtout quand c’est moi qui le provoque.

J’aime te voir mordre dans la vie. Surtout quand c’est à mes côtés.

J’aime sentir ta main saisir la mienne. Surtout quand je sais que c’est pour longtemps.

J’aime me nicher contre ton dos dans notre lit et t’entendre respirer calmement, parce que je sais que tu es bien. À mes côtés.

J’aime élaborer des plans avec toi, parce que je sais qu’on ne fera pas que les imaginer; je sais qu’ils prendront naissance concrètement.

Si j’ai décidé de faire de toi une priorité, c’est parce que ma vie, c’est auprès de toi que je souhaite continuer à la construire.

Si j’ai choisi de te mettre à l’avant dans ma vie, c’est parce que tu me rends heureuse. C’est parce que ton bonheur m’importe, et qu’une partie du mien en dépend dorénavant. C’est parce que ça me rend heureuse de te voir heureux.

Et ça, mon amour, c’est la plus belle preuve de tous les “je t’aime” de ce monde.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *