10 grands débats de la parentalité

baby cry crib

La maternité suscite toujours de vives discussions.  Chose sûre : on n’est pas tous pareils, nos bébés non plus et ça amène son lot de débats. En v’là dix.

#1  Coucher ses enfants ailleurs VS les laisser veiller

Ceux qui endorment leur bébé partout facilement ne comprennent pas toujours les parents qui disent que leurs enfants ne sont pas couchables ailleurs, jusqu’à ce que leurs amis passent la soirée dans une chambre à endormir bébé et, quand il dort enfin, le party est fini. La raison à ça est simple; les bébés ne sont tous pas pareils.

#2  Laisser pleurer son bébé VS faire des pieds et des mains pour qu’il arrête de pleurer

Qu’on se comprenne bien, ce n’est pas parce que tu laisses ton bébé pleurer que tu es insensible et ce n’est pas parce que tu veux toujours le consoler que tu le cajoles trop; on n’a juste pas tous la même manière de penser. Point.

#3 Forcer son bambin à aller tôt sur le pot VS attendre qu’il soit prêt

Que tu te battes pendant des mois à essayer et à changer ton enfant de bobettes dix fois par jour ou que tu attendes plus tard, c’est de tes affaires, fais ce que tu penses le mieux.

#4  Organiser des fêtes d’amis pleins de cadeaux/jeux VS faire ça simple

Certains adorent préparer des fêtes Pinterest et pour d’autres, c’est un fardeau. Que la fête soit flamboyante ou bien simple, l’important c’est l’amour que l’enfant y reçoit et son plaisir. C’est sa journée.

#5  Habituer ses enfants au restaurant VS les faire garder pour y aller

Tu as le goût de les habituer à se tenir droits au resto et tu veux persévérer même si ça ne se passe pas forcément bien ? Go for it. Tu as vécu une mauvaise expérience, alors la seule place où tu acceptes de les emmener maintenant, c’est au buffet chinois ? C’est ben parfait.

#6  Permettre de manger dans le salon et dans l’auto VS l’interdire

Est-ce que ton auto est obligée d’être sale parce que tu as des enfants? Certains diront que non alors que d’autres répondront qu’ils se foutent pas mal des graines sur la banquette arrière et que leur seul but est d’épargner du temps et ben de la patience lors des longs trajets en refilant une barre tendre vite fait bien fait à leur progéniture.

#7  Laisser ses enfants vivre leur jeunesse VS les habituer à participer aux corvées

On rêve tous d’un idéal : des enfants participant aux corvées ménagères chaque jour et dans le plaisir à place de foutre le bordel en arrière de nous, car on va se le dire, ce n’est pas long que le petit dernier déplie ta pile de linge dès que tu as le dos tourné ou que le grand donne des coups de serviette à son frère à place de laver la table. Est-ce que tous sont prêts à s’armer de patience pour montrer à leur enfant à accomplir certaines tâches et à accepter que ce sera fait de travers pour autant ? Pas forcément et ça leur appartient.

#8  Voyager avec ses enfants VS les laisser à la maison

Personne ne connaît mieux tes p’tits que toi-même. Tes combats. Tes choix.

#9  Jouer avec ses enfants VS  les laisser apprendre à jouer seuls

En jouant avec tes enfants, tu fondes des liens exceptionnels. En les laissant jouer seuls, tu leur apprends l’autonomie. L’idéal doit se situer quelque part entre les deux.

#10 Permettre de sauter sur le divan vs l’interdire

Tu as un vieux divan, t’attends juste que tes enfants grandissent pour le changer et en attendant ils sautent dessus ? Ça te regarde. Chez vous, ce sont tes règles qui priment. Garde juste en tête qu’ailleurs, ce sont celles des autres.

Il n’y a pas de mal à ne pas penser comme ton voisin ni à en jaser. La seule affaire que tout bon parent devrait garder en tête, c’est qu’il ne peut pas imposer son point de vue aux autres. Évite de juger et de critiquer ceux qui ne pensent pas comme toi. Merci.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *