À toutes les mamans qui se sont séparées cette année

mother hug son

Cette année tu as enduré toutes sortes d’affaires. Tu a vu s’effondrer le château de cartes de ton unité familiale. Tu as braillé comme jamais auparavant. Tu t’es retrouvée dans une maison qui ne n’appartenait pas. Tu t’es laissé aller, sans trop penser, lors de soirées trop arrosées. Tu as ri. Tu as déprimé aussi. Tu as même pensé que tu ne serais pas capable de remonter la pente. Sans blague.

Ben oui. T’es capable. Tu as écouté, les autres, te parler de ta force. De ta résilience. Tu as entendu l’avis de tous et chacun sur ce qui, jadis, avait tout représenté pour toi. Ton couple. Ta famille.

Mais là, on va se le dire, c’est le temps des fêtes et c’est moins drôle. Tu les sens, tes failles. Tu les connais mieux que personne.

Mais contrairement à ce qui tourne en boucle dans ta tête, ce n’est pas la fin du monde. C’est seulement la fin d’un monde. Celui auquel tu t’étais accrochée. Un peu trop fort. Un peu trop longtemps.

Le cœur te serre en pensant aux enfants qui seront loin.  À ta solitude, palpable.  Aux souvenirs que tes enfants ne partageront pas avec toi cette année pour Noël. Comme si tu avais seulement été effacée.

Un premier temps des fêtes post-séparation, ça ravive le noir. La peur.

Choisis mieux. Fais des folie. Écoute-toi, pour de vrai. Et plonge. Plonge dans l’inconnu.

Célèbre la fin de l’année de malheur et l’arrivée de ce qui doit.

L’année à venir sera magnifique.

Tout comme toi.

Crédit : komokvm/Shutterstock.com
Isabelle Bouchard
ISABELLE BOUCHARD

3 thoughts on “À toutes les mamans qui se sont séparées cette année

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *