Laisse-toi du temps

mother with baby cry

Laisse-toi le temps de devenir mère. La maternité ne vient pas avec un manuel d’instructions, mais il n’y a que toi qui sait ce qui est mieux pour ton petit. Écoute ton instinct, fais-toi confiance. Des beaux jours, tu vas en connaître par milliers et des jours pluvieux aussi, mais ne les laisse pas t’assombrir.

Laisse-toi le temps d’apprivoiser la nouveauté. On commence toutes un jour par le commencement; ne mets pas la barre trop haute, ne cherche pas à tout vouloir faire et à vouloir le faire trop vite. Donne le meilleur de toi-même, mais ne te demande pas l’impossible. Des erreurs, tu vas en faire et tu vas apprendre de celles-ci.

Laisse-toi le temps d’apprendre à aimer. Tu as le droit de prendre ton temps et tu as le droit de te laisser désirée parce que tes expériences du passé font de toi celle que tu es et t’aident à savoir ce que tu veux. Si ta confiance envers les autres a été ébranlée, donne-toi le temps de la retrouver. Et surtout, un peu chaque jour, réapprends à t’aimer.

Laisse-toi le temps de pardonner parce que l’erreur est humaine et que rien n’est parfait. Ne sois pas trop sévère envers toi-même ou envers les autres; la rancoeur n’a jamais rien de bon à t’apporter.

Laisse-toi le temps de vivre un deuil. Parce qu’il n’y aura plus rien de pareil après son départ, parce que tout autour de toi sera gris et que tu devras réapprendre à vivre différemment en son absence. Un jour, les souvenirs heureux prendront le dessus sur ton chagrin et la couleur de tes jours sombres reviendra peu à peu.

Laisse-toi le temps d’accepter de vieillir. Ce ne sont pas quelques rides et quelques cheveux blancs qui t’anéantiront.

Laisse-toi le temps d’apprendre à lâcher prise. Parce que c’est plus difficile que de tenter de tout contrôler, mais que tu peux y arriver.

Laisse-toi le temps de te remettre sur pied. Après un moment difficile, tu as le droit de mettre un genou à terre, de demander de l’aide.

Prends le temps de prendre du temps pour toi. Arrête de t’oublier.

Donne-toi le temps. Même Super Woman s’enfarge dans sa cape quelques fois; si tu tombes, laisse-toi le temps de te relever et de réapprendre à voler.

Karine Pilotte
KARINE PILOTTE

2 thoughts on “Laisse-toi du temps

  1. Nancy Vaillancourt Répondre

    Un hasard…un courriel faisant mention de votre article en indiquant qu’une partie du titre à mon écran de téléphone et déjà je me suis dit:”et si cet article était le fruit d’un hasard attendu”…moi qui n’espère plus qu’un brin de lumière en cette période de rejouissances qui ne fait que me ramener davantage un peu plus dans l’ombre… merci…merci pour ces mots qui m’auront fait verser ces larmes trop retenues et m’auront murmuré : tu n’es pas seule à ne pas prendre le temps….
    voici mon lien facebook
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10155736194871576&id=618871575
    J’ai partagé et demandé à ce que ce soit partagé…

  2. Aurélie Balan Répondre

    Merci pour ce texte qui devrait être donné dans toutes les maternités du monde afin que les mamans soient plus sereines 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *