Lettre à un petit ange

hands hold baby's head

Petit ange,

Tu n’as jamais pu remplir tes petits poumons d’air, tu n’as pu goûter au confort des bras réconfortants de ta maman, pas plus que tu ne l’as entendue te dire «je t’aime» malgré qu’elle t’a répété ces mots si souvent alors que tu étais bien au chaud dans son ventre, plus vivante que jamais. Elle les lance encore souvent dans l’univers, espérant qu’ils se rendent à toi. Plus aussi souvent c’est vrai, mais toujours aussi profondément qu’au premier jour. Les entends-tu? As-tu pu constater à quel point tu es aimé. Sais-tu à quel point tu ne seras jamais oublié par celle qui aurait donné sa propre vie pour épargner la tienne?

Les jours et les mois qui ont suivi ton départ ont été pénibles. Elle a voulu arrêté de vivre parce qu’elle croyait impossible de le faire sans toi. Tu n’étais dans sa vie et dans son corps que depuis quelques mois, temps qui fut assez pour rêver, t’attendre et t’imaginer. Tout était prêt pour ton arrivée, elle t’attendait comme un enfant attend la veille de Noël. Parce que c’est ce que tu étais censé être, un cadeau de la vie.

Ton arrivée ne s’est pas passée comme prévu et cette histoire restera toujours un chapitre déterminant dans sa vie. Ton histoire qui n’a jamais pu commencer, des pages de son livre qu’on lui a arrachées sans pouvoir identifier le coupable. Un goût amer lui restera toujours dans la bouche malgré l’acceptation de la situation et les années qui passent.

Petit ange, ta maman est faite forte, elle est courageuse. Elle n’aime pas quand on lui octroie cette qualité, elle dit qu’elle n’a fait que survivre et qu’un jour, à force de compter les heures qui vous séparaient l’un de l’autre, la douleur s’est atténuée. Un jour, elle a recommencé à sourire et à rire sans toutefois plus jamais voir la vie de la même façon. Toute cette histoire l’a chamboulée dans ses valeurs les plus profondes. Elle a fait le ménage dans sa vie, dans ses émotions, elle n’avait plus de temps à perdre pour des conneries. Elle a fait le choix de continuer malgré les difficultés.

Un jour à la fois, un anniversaire à la fois. Elle a décidé d’honorer ta vie en profitant de la sienne alors qu’elle aurait pu, et ça aurait été légitime, fuir la douleur de ton départ. Elle se lève à chaque matin, pour toi et pour l’enfant qui est venu mettre un baume sur son cœur de mère meurtrie, ton petit frère.

Pour Léa-Maude.

Roxanne Lavoie
Roxanne Lavoie

6 thoughts on “Lettre à un petit ange

  1. Sergerie Répondre

    Si touchant ! Je reconnais ce sentiment que ma nièce Marie-Pier a vécu en 2014 💓💓💓des anges d’amour….

  2. Caroline Répondre

    Magnifique.

    D’une maman ange qui sait.

  3. Gaëtane Répondre

    Merci pour ce magnifique témoignage si vrai
    et si poignant… J’ai vécu cette épreuve recemment et cette lettre me donne de l’espoir pour l’avenir. Nos petits anges veillent sur nous pour toujours.

  4. COURBOULEIX Répondre

    Magnifique
    Pas d’autres mots … et des larmes
    Merci

  5. Emanuelle Répondre

    ❤️
    Merci pour ce texte.
    Je n’aurais pas mieux dit pour partager notre histoire.

  6. regnier Répondre

    des mots qui touche au maux et des larme ma fille a perdu sa fille le 24 aout elle aurais du avoir 6 mois
    mais elle a 6 mois parmi les anges ma petite fille stellia 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *