Je pense à toi, la maman veuve de chasse

deer antlers on wall

Les feuilles tombent et je pense à toi, la maman qui devient mère soloparentale tous les ans, à la même période. L’automne pour toi, c’est la pire saison de l’année et tu anticipais déjà depuis plusieurs semaines, avant de le voir se pointer, ce moment où tu te retrouverais seule avec tes mousses.

Ce n’est pas de ta faute, tu es tombée amoureuse d’un chasseur. Eh oui, tu es une veuve de chasse et ton chum a décidé qu’à tous les ans, il sacrifierait une semaine ou deux de vos vacances familiales pour aller chasser avec ses chums de gars. Toi qui rêvais de prendre cette semaine-là pour passer du temps en famille, tu peux oublier le projet et tu n’as pas ton mot à dire; c’est comme si la chasse était un droit acquis depuis le temps des hommes des cavernes. Ramener le gibier pour la survie de la famille, c’est important t’sais.

Je pense à toi, qui devras assumer la routine du matin au soir alors que ton homme se lèvera à 4h00 du matin, le sourire fendu jusqu’aux oreilles alors qu’il est normalement incapable de se lever deux fois d’affilée la nuit pour changer la couche de ta p’tite dernière. Je pense à toi qui géreras les crises de bacon et les cauchemars nocturnes de tes enfants alors que ton chum s’amusera à boire de la bière dans le bois.

Si tu pensais te joindre à l’aventure, tu peux aussi laisser tomber le projet; les femmes sont interdites dans le temple sacré (camp de chasse). Hé oui, débarque surtout pas là avec ta marmailles parce que tu vas te faire lancer des roches. C’est comme ça, les «homo sapiens».

Si je peux te rassurer un peu, ça s’estompe avec les années. Ton jeune chasseur plein d’hormones va vieillir puis devenir un vieux «buck sage». Les moments où il s’absentera seront moins longs. Et quand il te téléphonera pour te dire qu’il a récolté son trophée deux heures après l’ouverture de la chasse, tu vas être hystérique comme ça ne se peut pas, autant heureuse pour lui que pour toi et tu souriras parce que la chasse est finie.

Delta
DELTA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *