Merci de bien vouloir comprendre que mon corps c’est mon corps

woman body breast surgery

De l’énergie, on n’en a jamais trop. Même que, quand on est maman, on en manque pas mal souvent. Voici donc un bon truc pour en économiser un beau paquet de cette énergie-là : laisse donc les filles qui t’entourent gérer leur corps elles-mêmes. Arrête de les juger.

Ta soeur fait un régime? Ce n’est pas de tes affaires. Ton amie veut se faire pulper les lèvres? Ce n’est pas de tes affaires. Ta belle-soeur dépense une fortune en crèmes de toutes sortes? Ce n’est pas de tes affaires.

On va se le dire, des fois c’est compliqué de comprendre ce qui se passe dans son propre corps alors n’essaye donc pas de gérer celui des autres. Même si tu n’es pas d’accord avec les moyens qu’elles prennent. Même si tu trouves que ça n’a pas d’allure. Même si toi, jamais de ta vie, tu n’aurais recours à ce moyen.

Personne n’aime son corps à 100%. Des fois, c’est juste un petit détail qui ne t’empêche pas de dormir la nuit, mais d’autres fois, c’est plus compliqué et c’est à chaque personne de juger de la gravité de sa propre situation et de prendre les moyens qu’elle juge nécessaires.

J’hais ça, m’entraîner. J’ai toujours détesté ça. Pour la perfectionniste que je suis, le sport a toujours été un vrai cauchemar. Toi, tu te lèves à quatre heures du matin pour faire ton entraînement dans ton salon avant que tes p’tits se lèvent et cette routine te fait du bien. Personnellement, ce mode de vie n’est absolument pas fait pour moi mais si, toi, ça te convient, tant mieux.

Attention. Évidemment je suis pour la santé et j’essaie d’inculquer de saines habitudes de vie à ma marmaille. Mais à ma manière, dans les limites de notre horaire familial, de nos restrictions, de nos goûts et de nos champs d’intérêt. Il y a autant de possibilités qu’il y a de familles et aucune famille n’est pareille. Ni parfaite d’ailleurs. Si tu n’es pas d’accord avec mes choix, je te prierais de regarder ailleurs s’il vous plaît.

Je  sais que tu penses bien faire en clamant haut et fort les bienfaits de l’activité physique et d’une saine alimentation. T’sais, ça marche pour toi alors ça devrait marcher pour tout le monde que tu te dis. Mais ce n’est pas vrai, ce ne sont pas tous les corps qui réagissent de la même façon. Peut-être que pour toi, trois séances de jogging par semaine, c’est assez pour te garder en forme et te permettre de maintenir ta taille de guêpe, mais ce n’est pas nécessairement le cas de ta voisine. Ah! et merci de ne pas prendre pour acquis qu’elle n’a pas essayé cette méthode aussi. On connaît rarement la vie des gens qui nous entourent dans les moindres détails.

Tout ça pour dire que, si tu es du genre à t’insurger contre les produits naturels, les régimes ou la chirurgie esthétique, arrête donc tout de suite de le crier sur tous les toits. Peut-être que ça va tomber dans l’oreille d’une fille qui a déjà essayé ben des options et qui, à court d’autres options, envisage un moyen plus drastique pour se débarrasser de ce petit pli de peau qui la fait pleurer chaque matin en sortant de la douche. Ou peut-être que ton commentaire sur les réseaux sociaux va atteindre une femme qui a lutté des années contre les troubles alimentaires. Ou une autre qui consulte régulièrement une aide professionnelle par manque d’estime personnel.

Et sais-tu ce qui est le plus beau dans tout ça? C’est que tout le temps que tu ne passeras plus à essayer de sauver le monde avec ta recette personnelle de l’amour-propre, tu vas pouvoir l’utiliser pour t’entraîner.

De rien là.

Maude Tweddell
MAUDE TWEDDELL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *