À toi qui travailles dans le domaine de la santé, merci d’être là

newborn at hospital

Aujourd’hui , j’ai envie de donner une tape dans le dos à tous ceux qui travaillent dans le domaine de la santé.

À toi, le médecin, l’infirmière, le brancardier, le technicien de laboratoire, la technicienne en radiologie, l’agente administrative, la secrétaire, le bénévole, la préposée, la travailleuse sociale, le gars du ménage, la préposée à la cafétéria, ceux qui aussi travaillent dans l’ombre et bien plus encore (l’ordre n’a ici aucune importance). Chaque employé a sa place, chaque travailleur est important dans cette grande roue qui tourne sans cesse. Donc, ode à toi, travailleur de la santé, sans qui notre système de santé serait bien pire qu’il l’est présentement.

À toi, personne entière qui se dévoue corps et âme pour les autres êtres humains : bravo.

À toi qui, trop souvent à bout de ressources, continues ton travail sans jamais lâcher, j’ai envie qu’on souligne ton travail dans un milieu qui, disons-le, n’est pas facile, autant sur le plan physique que mental. J’ai envie qu’on souligne ta patience, ton dévouement, ton empathie, ta compréhension, ta douceur, ta chaleur, ton sourire, ton grand coeur, ton don de toi-même pour les autres.

Parce que ta profession est le noyau principal du système de santé et ta priorité est le bien-être des gens.

Parce qu’il n’existe pas de sous-métiers dans le système de santé et que chacun d’entre eux fait partie de l’équation dans le but que le patient ait les meilleurs soins possible.

Parce que sans toi, cher travailleur de la santé, rien de tout cela ne serait possible.

Parce que de la simple otite de bébé, à la crise cardiaque de grand-père, tu as un rôle à jouer pour le prompt rétablissement des humains qui t’entourent et qui ont une famille qui les aime, qui compte sur ton travail pour leur rendre leurs êtres chers en grande forme, même si ce n’est pas toujours comme cela que ça se passe.

Parce que tu sauves  des vies.

Parce que, peu importe la manière dont le système de santé est géré, peu importe qu’il soit dirigé par des gens qui n’ont pas les pieds dans les chaussures de ceux qui travaillent directement avec les patients, tu fais la différence. Tu es une personne de coeur qui travaille pour le confort, le bien-être, la santé des autres au-delà de l’argent, des coupures, des heures sans fin, des quarts de travail, du personnel épuisé, des patients qui vous envoient chier, des familles parfois difficile à gérer, etc.

Parce que tu donnes chaque jour sans jamais demander rien en retour. Parce que malgré tes journées difficiles, tu entretiens le beau, la relation avec l’humain dans son état le plus pur, le plus vulnérable où il n’a pas d’autres choix que de confier ce qu’il a de plus précieux à d’autres.

Que tu sois un brancardier qui rigole avec une patiente atteinte de cancer que tu emmènes pour son scan, une préposée qui aide une dame à manger, une agente administrative qui enregistre un patient avec le sourire, un technicien qui aide une patiente à se relever , un médecin qui prend le temps d’écouter dans son bureau pour la centième fois la même histoire, un travailleur social qui cherche une solution pour l’hébergement d’un patient, une technicienne de laboratoire qui envoie en urgence des résultats vers un autre hôpital, ce ne sont là que bien peu d’exemples du travail phénoménal de tout un chacun dans la grande sphère du système de santé, sache que tu fais une différence.

Parce que derrière chaque professionnel de la santé, se cache un être humain qui a décidé d’aider son prochain et d’en faire sa vocation, merci d’être là. Merci d’être qui tu es.

Crédit : Tyler Olson/Shutterstock.com
Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

18 thoughts on “À toi qui travailles dans le domaine de la santé, merci d’être là

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *