Merci de respecter les femmes enceintes

pregnant woman in a bus

Être enceinte, ce n’est pas un handicap, mais ça n’en demeure pas moins handicapant pour un paquet de bonnes raisons et ça ne va pas en s’améliorant plus la grossesse avance. Ça fait que cède donc ta place aux bedaines et comprends leurs limitations.

#1  Merci de céder ta place dans les transports en commun

Quand une femme en est à dix semaines de grossesse, tu peux prendre son début de bedaine pour un tire, mais quand elle en est à trente semaines et que son p’tit lui donne des coups de pied, c’est très difficile de confondre l’excroissance qui lui sert d’abdomen avec une overdose de frites au ketchup. Ceci étant, quand elle embarque dans un métro ou un autobus plein à craquer, merci de lui céder ta place même si tu n’as pas la moindre envie de passer les vingt prochaines minutes debout. Dis-toi bien qu’elle non plus compte tenu du fait qu’elle a envie de pisser même si elle est allée à la toilette trois fois avant de partir et qu’elle a les pieds plus enflés que la face d’un enfant allergique aux peanuts en pleine crise. By the way, si le chauffeur freine sec et qu’elle se pète la gueule par terre, je te souhaite sincèrement de bien vivre avec ta responsabilité dans la perte potentielle de son bébé parce que tu étais trop lâche pour te tenir sur tes deux jambes.

#2  Merci de ne pas te parquer dans les parkings de femmes enceintes

Les parkings de femmes enceintes, c’est pour les femmes enceintes. Ce n’est pas pour les personnes âgées. Ni pour les matantes lâches qui n’ont pas le goût de parcourir les trois cents mètres qui les séparent de la porte du Walmart. Ni pour celles qui traînent leurs petits chiens, comme pour prétexter qu’il n’y a pas de différence entre un fœtus pis un chihuahua. Il pleut, il mouille, traîne ton parapluie; la ride va être moins longue pour toi que pour la fille enceinte de vingt-cinq semaines avec le sciatique coincé.

#3  Merci de bien saisir que ta blonde ne peut pas tout faire comme avant

Pendant les premières semaines de grossesse, les chances que ta blonde soit brûlée sont grandes et ça se peut ben qu’elle soit moins wild. Pendant les mois suivants, elle grossit et ça se peut ben qu’elle devienne plus limitée dans ses mouvements pis les tâches qu’elle peut faire chez vous. Merci de comprendre qu’on ne porte pas la vie comme des sacs d’épicerie qu’on peut déposer quand on a mal dans les bras; fais ton boutte pis donne un break à ta douce. Elle te le revaudra ben plus tard, promis.

#4  Merci de comprendre que ton employée n’a pas le goût de faire d’overtime

Les femmes enceintes, on ne se le cachera pas, c’est chiant pour les employeurs qui ne savent plus quoi leur faire faire et ne pas leur faire faire, mais aussi et surtout, quand et comment les remplacer pendant leur congé de maternité. Malgré tout, le boss, garde en tête que les bébés, c’est ce qui assure ton avenir et c’est possiblement le p’tit de ton employée qui va te changer de couche quand tu vas avoir quatre-vingt ans. Ceci étant, merci de respecter ses limites pendant sa grossesse. Vas-y mollo sur les charges à porter et laisse faire l’overtime.

#5  Merci de catcher que la vie de ta chum a changé

Quand une fille tombe enceinte, il y a ben des affaires qui changent. La première, c’est qu’elle devient un brin moins wild le vendredi soir; elle ne peut plus faire le party ou doit se contenter de le faire avec de la Beck sans alcool  et elle se met bien souvent à affectionner plus les petits cafés d’après-midi que les veillées qui finissent plus. Ça ne veut toutefois pas dire qu’elle a moins besoin de voir ses chums. Ça fait que sans forcément devenir aussi matante qu’elle, merci de prendre de ses nouvelles, de continuer de l’appeler et de la voir une fois de temps en temps. Elle a bien changé, c’est vrai, mais un jour ce sera aussi ton tour.

Être enceinte, ce n’est pas un handicap, mais c’est toute une étape dans la vie d’une femme, c’est éprouvant pour plusieurs et c’est l’avenir de tout le monde qui repose dans le ventre de chaque femme qui porte un p’tit.

Merci d’en prendre soin.

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *