Je ne sais pas quand ça a commencé

infidelity concept

Je ne sais pas quand ça a commencé. Il y a peut-être deux-trois mois. Il se peut que la routine, bien installée au sein de notre couple, ait eu raison de nous. Ton travail, qui te donnait des maux de tête, de ventre, t’a stressé au point où tu dormais mal. Tu cherchais de l’excitation dans cette vie où notre couple avait perdu ses couleurs.

Je ne sais pas quand ça a commencé. Un appel, un coup de tête, a fait revenir à la surface des souvenirs que tu avais eus avec elle. Des textos, des courriels bien cachés, mais pas assez pour que je n’intercepte un, deux ou trois mots. J’ai pleuré. Beaucoup. Je pleure encore. Je m’en suis voulu. Qu’ai-je fait? Rien, tu m’as dit. Tu as eu des sentiments dans le passé et ces sentiments sont revenus quand vous vous êtes revus.

Je ne sais pas quand ça a commencé. Tu as joué avec le feu du désir et presque fait éclater notre couple qui dure depuis huit ans. Je sais qu’elle te respecte et qu’elle ne veut pas être celle qui pourrait briser notre union. Je ne lui en veux pas. Je voudrais qu’elle sache une chose : tout cela nous a rapprochés et nous a rendus plus forts; et aussi, toi, l’autre, ne reviens pas dans nos vies. Laisse-nous poursuivre notre chemin si bien tracé! Tu as raison : j’ai cherché et je cherche encore à comprendre. C’est pour cela que j’épie le moindre de tes mouvements, de tes humeurs, de tes courriels. Je dois te faire confiance et toi, la rebâtir.

Je ne sais pas quand ça a commencé, mais je sais quand ça s’est enfin terminé. Un matin de semaine, revenu du travail à la hâte, tu lui as écrit, devant moi. C’est terminé. Ma blessure au coeur est si vive qu’elle me fait trembler. Le pardon n’est pas encore là dans ma tête mais s’approche tranquillement. Je sais que le temps pansera ma peine immense, et une chose est sûre : je t’aime.

Continuons.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Une réflexion sur “Je ne sais pas quand ça a commencé

  1. Izaza Répondre

    Je comprend tellement ce que tu vis je vis moi même une situation semblable! Bonne chance. Pour ce qui est de ma part je ne sais pas où ça va me rendre je suis malade j’ai une fille , je suis au étude , je vis difficilement le deuil de ma chatte alors la j’ai juste le goût de profiter de la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *