Les 10 commandements de la maman qui travaille

working mom

À toi, la maman qui travaille, que tu sois salariée, travailleuse autonome ou entrepreneure, voici dix commandements à suivre.

#1  Tes cheveux brillants tu oublieras, la repousse tu arboreras

Parce qu’on s’entend que les rendez-vous chez la coiffeuse, ce sera un luxe.

#2  Les p’tits kits de sous-vêtements tu désireras, mais les seules bobettes que tu trouveras, tu porteras

À travers les montagnes de vêtements non pliés, tout ce que tu trouveras, sera possiblement des vielles bobettes avec des trous.

#3  Ton frigidaire te servira à afficher le calendrier familial qui le décorera

Avec les cours, les rendez-vous, les rencontres de clients, les événements…tu DEVRAS avoir le calendrier familial de luxe qui prend la moitié du frigidaire! Le reste de l’espace servira pour les aimants de Qualinet et des poupées à habiller de la petite dernière. Si tu as un frigidaire en « stainless », j’hésite entre chanceux et ouf! Watch out les traces de doigts!

#4  De soupers équilibrés tu rêveras, mais du spaghetti tu mangeras

Oublie le petit souper fancy avec les petits légumes Pinterest. Tu vas manger du pâté chinois, du macaroni ou tout ce que tu vas réussir à garrocher dans la mijoteuse avant de partir.

#5  L’épicerie tu feras, ta sortie de la semaine ce sera

Tu auras tellement hâte de passer du temps pour toi, que les commissions seront ton échappatoire.

#6  Les congés tu désireras, mais le p’tit dernier les aura utilisés parce qu’il ne feelait pas

Si tu es heureuse d’avoir dix congés mobiles annuellement, n’oublie pas que si la gastro entre chez toi ne serait-ce qu’une seule fois, tu en auras déjà la moitié d’utilisés.

#7  La maman à la maison tu envieras, mais ton travail tu aimeras

Il y a des matins où tu pleureras car tu voudras rester à la maison avec tes petits, mais si tu aimes ton travail, tes enfants le ressentiront et tu leur donneras un bel exemple de ce que c’est que d’aimer son travail.

#8  Des vacances tu profiteras, mais retourner au travail tu désireras

Après le troisième jour de congé, ou la soixante-dixième fois que tu auras entendu « J’ai faim » ou « j’ai rien à faire », tu auras hâte de retourner au travail.

#9  De tes enfants tu t’ennuieras, les retrouvailles chaque soir tu attendras

À chaque matin où tu auras la larme à l’œil, le câlin du soir sera encore meilleur.

#10  Le samedi tu attendras, au ménage il servira

Enfin la fin de semaine! Oublie tes pantoufles et ton petit café chaud, ta maison aura l’air d’un sinistre après ouragan. Avec des objets non identifiés un peu partout, des croûtes de toast, des vêtements propres (ou sales ;). Prends ton balai et encourage-toi, après ce sera l’épicerie (du temps pour toi).

Katee
Katee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *