Les 6 règles de vie d’une mère indigne pour ne pas courir les soirs de semaine

Ce billet est présenté par Sports Experts.

C’est connu, c’est la rentrée pis toutes les mères s’apprêtent à reprendre la course effrénée des soirs de semaine. S’il y a ben des affaires que tu ne peux pas éviter un mardi soir, il y en a un dégât d’autres dont tu peux clairement te passer. V’là donc les six règles que toutes les mères devraient suivre les soirs de semaine pour sauver du temps pis ben de la patience.

#1  Ne pas faire de ménage du lundi au vendredi

Parce que ton obsession pour les planchers propres est plus problématique que les graines en dessous de la table, laisse donc faire la balayeuse le mardi soir, me semble que t’es déjà assez dans le jus de même. Même affaire pour le lavage. Si t’es à court de bobettes un jeudi matin, ce n’est pas parce que tu ne fais pas assez de lavage, c’est parce que t’es due pour acheter une batch de sous-vêtements aux enfants.

Si les splash de pâte à dents dans le miroir viennent trop te chercher, trois options s’offrent à toi : ou ben donc tu apprends à lâcher prise pour de bon, ou ben donc tu te promets au moins de prendre ça off un minimum de deux soirs par semaine, ou ben donc tu te call une femme de ménage. Ça implique une nouvelle dépense et c’est pas à la portée de tous, mais les chances que tu sous-estimes la valeur de rentrer chez vous pis de voir ta toilette aussi propre que ton comptoir à côté de tes trois paniers de linge propre bien plié sont grandes. Si t’investis déjà dans une épicerie santé, des activités éducatives pis une garde-robe tendance pour tes p’tits, pourquoi tu ne dépenserais pas une couple de piastres pour gagner deux-trois heures pour prendre le temps de vivre chaque semaine ? Kin toé.

#2  Faire travailler tes p’tits

Ben souvent, tu fais les choses à la place de tes p’tits parce que tu penses qu’ils seront pas capables de le faire eux-mêmes, pour éviter un dégât ou pour sauver du temps. C’est vrai que ça semble logique vite de même mais l’affaire, c’est que les petits humains qui vivent sous ton toit sont tous dotés de deux bras, deux jambes pis d’un cerveau (en développement, j’en conviens). Ça fait que ne te contente pas de déléguer à ton chum, délègue aussi à tes enfants. Ça prend pas un bac pour remplir le lave-vaisselle (lâche prise sur le sens des assiettes), pour mettre la table ni pour faire une sandwich. Ben oui, l’exécution va être un peu longue les premières fois mais en bout de ligne, tu vas en faire des p’tits autonomes pis toi, tu vas sauver du temps. T’imagines-tu assise dans le divan pendant que tes enfants chargent le lave-vaisselle après le souper ? Oui ? Ben ça se peut. Kin toé.

#3  Ne jamais cuisiner le mercredi

Rendu au mercredi, ben souvent, tu commences à avoir le caquet bas pis ça t’arrive régulièrement d’avoir l’impression que la semaine ne finira jamais. Ça me semble donc l’occasion rêvée de sauver les trente minutes de préparation de souper que tu te clanches chaque soir. Pis là, écoute, un monde de possibilités santé s’offrent à toi.

Call un souper-déjeuner : céréales, toast au beurre de peanut, jus d’orange, yogourt; v’là les quatre groupes alimentaires réunis au plaisir de tous.

Achète des boîtes repas : certains en parlent en bien, d’autres en parlent en mal, mais on va se le dire, y’a une couple d’avantages considérables à acheter des boîtes repas. Quelqu’un a pensé à une recette le fun pis santé et ce n’est pas toi, tu ne cuisines pas et si tes enfants n’aiment pas, la jugulaire ne se met pas à te sauter parce que tu as passé une demi-heure devant tes fourneaux.

Fais cuire une pizza congelée : ben oui. Une petite fois dans la semaine avec une couple de bébés carottes.

Vide le frigidaire : des vieux légumes sur le bord de passer date, un restant de poulet froid, des rouleaux de jambon à sandwich, une couple de morceaux de fromage pis l’affaire est ketchup. Si t’es wild, tu peux même permettre à tes enfants de manger ça devant la télé; l’espace d’un instant, tout le monde va se penser vendredi.

Kin toé.

#4  Slaquer les cours en tout genre les soirs de semaine

Les cours pour enfants, on s’entend que c’est une bonne affaire. Ça leur permet de bouger pis de découvrir un paquet de choses. Mais les cours pour enfants en pleine semaine, c’est une moins bonne affaire, t’sais. Un grand sage a dit un jour qu’il fallait choisir ses combats. Ça fait que choisir de courir comme une poule pas de tête un mardi soir de 16h00 à 17h45 pour aller chercher les p’tits et préparer le souper dans l’objectif d’être à la piscine à 18h00 me semble un drôle de choix. Si tu veux faire bouger tes p’tits, allez donc jouer au parc ou prendre un marche après le souper. Pas besoin de sortir le char, pas de deadline, pas de stress. Tu te reprendras le samedi pis le dimanche pour les pratiques de soccer pis les cours de piscine; tes p’tits se lèvent à la barre du jour la fin de semaine anyway, aussi ben de rentabiliser ça. Kin toé.

#5  Inscrire tes enfants à l’aide aux devoirs

T’en finis plus de sortir du trafic les soirs de semaine ? T’es jamais à l’école de ton p’tit avant 17h00 le soir et quand t’arrives chez vous, à 17h15, il faut que tu te tapes les devoirs en même temps que la préparation du souper ? Trois mots : aide aux devoirs. Pratiquement toutes les écoles en offrent pis, à défaut de sauver des vies, ça sauve ben du temps. Un jour ou l’autre, tu vas quand même devoir te refamiliariser avec tes maths de cinquième année… mais ça presse pas. Kin toé.

#6  Prendre un break de souper le vendredi

C’est vendredi, tout le monde est vidé et ben heureux d’être en congé le lendemain malgré le cours de karaté de 8h30. Ça me semble une occasion de rêve de prendre un break de souper et de permettre à tout le monde de manger ce qu’il veut. Ton six ans veut une sandwich, qu’il se la fasse. Ta plus grande veut manger du macaroni au fromage congelé, qu’elle se le prépare. Ton plus p’tit trippe sur les bananes, coupes-y ça en slice dans un bol avec du yogourt pis c’est tiguidou. Pis toi, mange ce qui te tente. Tout le monde est content, tout le monde enjoy la fin de semaine qui arrive.

Ça fait que c’est ça. V’là une couple de trucs pour t’en sortir avec la rentrée qui arrive. Avec le temps que tu vas sauver, profites-en donc pour relaxer, aller faire une p’tite run de jogging ou lire la quatrième page du roman que t’as commencé l’année que tes enfants sont nés.

Pis pour sauver encore plus de temps, inscris-toi donc au concours de Sports Experts. Tu pourrais gagner un mois de boites Cook It pour 4 personnes, 25 heures de ménage chez vous avec Adèle sur demande et Adèle Plus, 1000$ de carte-cadeaux chez Sports Expert, un an d’abonnement chez Énergie-Cardio et la visite de sushi à la maison pour un party privé. Vite de même, ça vaut 3500,00$ pis une bonne couple d’heures de lousse.

Pour participer, c’est par ici : bit.ly/2vQ7Gf9

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *