Voici comment se passe une sortie à la plage quand tu as des enfants

kid at beach crying

Comme toute bonne mère, t’essaies de trouver le maximum d’activités à faire avec tes flos pendant tes vacances. Mais comme tu ne roules pas sur l’or et qu’aller au Zoo, à la Ronde ou au Biodôme sans ré-hypothéquer ta maison est plutôt chose impossible, tu te trouves plutôt des activités économiques. Fait que à part aller au parc – que tes enfants ont vu une cinquantaine de fois et qu’ils n’y trouvent plus trop de plaisir – tu te casses la tête pour trouver LA bonne activité à faire. C’est là que tu te dis qu’une journée à la plage serait une pas pire idée. Voici donc comment ça va se passer.

#1  La préparation du lunch

Un sandwich sans mayo pour lui, un sandwich avec moutarde pour elle, un sandwich pas de fromage pour l’autre. C’est là que tu pognes l’envie de leur faire des sandwichs au beurre d’arachides. Tu te casserais moins la tête, c’est certain ! Mais non ! T’es une bonne maman qui va leur faire de bons sandwichs avec du pain brun quatre-vingt-douze grains avec jambon full bio-grano-écolo ! Ah oui pis n’oublie pas la petite tranche de salade verte (qu’ils finiront par enlever avant même d’avoir commencé à manger!)

#2  Les collations

Des fraises du Québec, des bleuets du Québec, des cerises du Québec. Ça te tranquillise l’esprit d’acheter du local. Tu peux ben te permettre des framboises des États-Unis ! Te voilà déjà avec douze plats Tupperware bien remplis – que tu regrettes déjà un peu car tu devras tous les laver au retour. Et comme t’es aussi une maman cool (t’aimes ça penser ça!), tu leur rajoutes un petit Jos Louis. Tu imagines déjà leur réaction de “Ah maman t’es vraiment la plus-meilleure du monde” ! Petite satisfaction future.

#3  Le stock de plage

Les costumes de bain, les serviettes de plage le masque de plongée pour une, des lunettes pour l’autre, les jouets par ci, les frites-spaghetti-nouille name it, la crème solaire pour le corps, pour le visage, la crème en spray/en crème/en brume. Hum….OK, t’as vraiment trop de stock. Pense pas que tes jeunes ont besoin de huit cuillères et six chaudières. Trois tracteurs pour le sable ? Ton gars va se satisfaire de un. Pis ta crème solaire le saura pas si tu te mets celle pour le corps dans la face.

#4  La gestion du paquetage de l’auto

C’est l’heure de rentrer tout ça dans le char maintenant. Gosh ! T’as l’impression de déménager. Tes deux grosses glacières, (dont une remplie à ras bord juste pour ton chum pis toi – d’alcool – question de décompresser), tes cinq chaises de parterre – voire que tes jeunes vont vraiment s’asseoir – pis tes douze valises. C’est too much là.

#5  Rendus à la plage

Ça ne fait pas quinze minutes que vous êtes arrivés que tu es déjà essoufflée et tu n’as pu de voix.

  • Attends avant d’aller dans l’eau, faut mettre la crème
  • Va pas trop loin, faut toujours que maman ou papa te voit
  • Arrête de lancer du sable / Non mets pas du sable dans ta bouche /Veux-tu ben arrêter de lancer du sable dans les cheveux de ton frère
  • Si t’as envie de pipi faut que tu nous le dises / As-tu envie de pipi là ? T’es sûr parce que ça fait longtemps ? (sous-entendre ici qu’il a déjà pissé dans le lac!)

#6  L’heure du diner

De un, tes enfants ne sont pas sortables de l’eau. De deux, t’as clairement fait trop de bouffe. De trois, les kids préfèrent de loin le sac de chips à tes quatre plats de fruits. De quatre, tes Jos Louis ont tout fondu.

Six heures plus tard, vous voilà (enfin!) sur votre départ. T’as l’impression que tu ne t’es pas assisse plus que dix minutes consécutives, d’avoir appelé tes enfants au minimum cent cinquante fois et d’avoir passé ton temps à les crémer, mais tu te sens tout de même le cœur léger d’avoir vu tes enfants s’amuser ensemble, rire, courir et paraître si heureux ! Si c’est pas un peu ça, le bonheur !

Valérie Bousquet
VALÉRIE BOUSQUET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *