Profite donc de tes vacances, la mère : 10 raisons d’enjoyer tes 2 semaines de congé

mother and baby sleep at the beach

Enfin c’est les vacances. Tu attendais ce moment depuis Noël. C’est à peine si tu ne faisais pas un décompte de dodos avant ce vendredi, midi, où tu allais enfin fermer la shop. Maintenant en congé, voici dix raisons pour lesquelles tu devrais vraiment profiter de tes vacances.

#1  Tu peux te lever sans cadran

Bon OK, tu n’as jamais eu vraiment besoin de ça parce que ton kid, c’est ton cadran. Mais quand même, la satisfaction de ne pas programmer ton alarme à 5h45 est une joie en soit.

#2  Tu n’es pas à la course le matin

T’sais, la routine matinale si courte, mais si épuisante à la fois. “Vite déjeune, vite brosse tes dents, vite prends ton lunch”. Rendue au bureau “Shit mon café est resté sur le comptoir”. Là, ton café sera bu chez toi (probablement frette à cause des enfants) et tu le siroteras dans ton divan, devant ta télé, dans ton pyjama.

#3  Pas de boss pour te dire quoi faire

Pendant tes vacances, tu n’as pas de boss pour te dire quoi faire (si tu mets de côté ton enfant de sept ans à la maison qui te gère ça comme si c’était l’adulte de la maison). Professionnellement parlant, plus personne pour te dire quoi faire avant deux semaines.

#4  Tu peux boire un verre quand bon te semble

Il est toujours midi à quelque part dans le monde après tout, alors ne te gêne pas pour te préparer un verre de sangria, même s’il est juste 11h00. Évitons simplement de parler de la crise de foie que tu te taperas après quatorze jours consécutifs d’alcool : modération.

#5  Tu peux profiter de ta piscine à toute heure de la journée

Soleil pas soleil, chaleur pas chaleur. Tu veux rentabiliser ton nouveau chauffe-eau au maximum !

#6  Tu peux prendre le temps de regarder tes enfants jouer et s’amuser

Ce n’est pas avec le train-train quotidien de ta vie “normale” que tu peux prendre ce temps-là. Regarde-les avoir du fun… pis se mettre du sable partout dans les cheveux.

#7  Y’a pas d’heures de repas en vacances

Tu peux ben dîner à 14h00 et souper à 20h00 si tu veux. Tes enfants ont faim pis y’est 18h00 ? Donne-leur un popsicle en attendant le souper. Ce ne sont pas eux qui s’en plaindront !

#8  Pas de lunchs à préparer

Alléluia ! Dix jours à ne pas te casser la tête à savoir qu’est-ce que ta fille mangerait bien comme collations. Dix jours sans avoir à préparer des barres tendres supposément santé, mais qui ne goûtent rien au final ou qui goûtent toutes la même affaire.

#9  Tu peux sauter un soir de bain à tes enfants et leur donner le lendemain matin

Ben non, c’est pas la fin du monde ! De toute façon, ils ont baigné dans le chlore toute la journée. Si ça, ça ne tue pas les saletés….

#10  Juste rien faire. E-RIEN.

Tu le sais que tu n’auras pas la sainte paix (avoir la paix, ça a été automatiquement exclu de ta vie quand tu as eu tes enfants), mais juste ne pas avoir d’obligations autre que parentales, ça, ça te réjouit.

Allez la mère ! Prends ça cool pour les prochaines semaines. Laisse vivre tes enfants pis laisse-les gérer eux-mêmes leur vingt-deuxième chicane de la journée. Pis toi, va prendre un verre de sangria sur ton balcon et enjoy tes vacances !

Valérie Bousquet
VALÉRIE BOUSQUET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *