Mes enfants sont des anges

kid sleeping

Je les ai attendus tellement longtemps. Lorsque, dans un bruissement d’ailes, ils sont venus remplir ce vide qui m’habitait, mon coeur, enfin, a pu entendre les battements d’une parcelle d’éternité.

Ils sont ma vie, ils sont mon coeur, ils sont toute la joie et la beauté du monde. Ils font de chaque jour une fête car, enveloppés dans leur halo de lumière, je vois en permanence tomber sur leurs cheveux des pluies de confettis.

Mes enfants sont des anges qui, me prenant sur leurs ailes, m’emmènent en voyage. Depuis leur arrivée, je suis le touriste qui sans cesse s’extasie devant les plus fabuleux paysages. À travers leurs yeux, je peux redécouvrir les merveilles de la vie. Ils sont les guides qui, traçant la route, laissent leurs plumes obéir au gré du vent.

Mes enfants sont des anges qui, en secouant leurs ailes, ont déversé partout des arcs-en ciel aux pigments les plus fins. M’offrant sans cesse ce spectacle coloré, il sont la source inépuisable de mon inspiration. Débordant d’un amour trop grand, mon coeur alors parfois explose, laissant planer autour une douce ivresse.

Mes enfants sont des anges.

À mon réveil, au petit matin dans mon duvet de plumes, leur appartient ma première pensée. Ils sont la joie de vivre, l’aube et le crépuscule, l’odeur de la vanille, les fous rires, la tendresse, la chaleur.

Mes enfants sont des anges et, jusqu’à mon dernier souffle, bien blottie dans le creux de leurs ailes, j’écouterai cette musique des battements de leur coeur, symphonie de mon immortalité.

Geneviève Ricard
GENEVIÈVE RICARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *