Réapprends à être heureuse

pensive woman with newborn

Engloutie par la routine, les exigences de la vie de famille, le travail et surtout la pression que tu te mets sur les épaules, tu te noies bien souvent dans la mauvaise humeur, l’amertume et la tristesse. Et si tu prenais une pause pour te souvenir de ce qui te rend heureuse? Et si tu te donnais la chance de réapprendre à vivre le bonheur?

Tu perçois les rayons du soleil à travers les rideaux de ta chambre. Tu n’es pas encore levée, mais tu sais que ce sera une journée radieuse. Le printemps est vraiment arrivé cette fois. Tu te dis en chialant que c’est dommage parce que tu dois aller travailler. Et qu’on annonce de la pluie ce week-end. Et si tu réapprenais à vivre le bonheur que te procure la sensation du soleil sur ta peau? Ouvre les rideaux, laisse entrer la lumière chez toi. Va marcher sur ton heure de lunch. Prends le temps de remarquer les sourires que fait apparaître le printemps sur le visage des gens. Souris toi aussi. Sois heureuse aujourd’hui, même s’il pleut demain.

Tu entres dans ta voiture, déjà essoufflée de la routine matinale. Pressée, tu gères du mieux que tu peux les enfants qui s’obstinent sur le siège arrière. Tu ne remarques même pas que c’est ta chanson préférée qui commence à la radio. De toute façon, tout ce qui joue dans la voiture dernièrement, c’est le CD de la Reine des neiges. Et si tu réapprenais à vivre le bonheur que fait monter en toi l’écoute de la musique qui te fait vibrer? C’est ta toune, monte le son. Fort. Chante à tue-tête, même si tu fausses. Laisse-toi emporter par le beat qui emplit ton corps. Et si tu arrives à destination avant qu’elle soit terminée, reste assise dans ta voiture pour faire durer le plaisir jusqu’au bout. Sois heureuse le temps d’une chanson.

Déjà l’heure du repas. Encore. Tu as l’impression de toujours manquer de temps pour cuisiner des repas que de toute façon, tes enfants repousseront du revers de la main avec un beau heurk bien senti. Tu manges debout, sur le coin du comptoir, entre deux autres tâches qui ne peuvent soi-disant pas attendre. Tu ne remarques même plus les saveurs de ce qui entre dans ta bouche, trop occupée à te dire qu’anyway, ça va te faire engraisser. Et si tu réapprenais à vivre le bonheur de goûter, de savourer? Assis-toi. Prends le temps de t’arrêter et d’apprécier  chaque bouchée. Laisse les calories de côté un peu, et prends-le ce morceau de gâteau au chocolat qui te fait de l’œil depuis ce matin. Mange avec plaisir. Sois heureuse comme un enfant à qui on donne un bonbon.

Tu es déjà au lit, éreintée de ta journée. Les enfants couchés, ton amoureux se glisse sous les couvertures silencieusement. Il s’approche doucement, tentant le coup des baisers dans le cou et des caresses subtiles. Tu lui réponds que non, ce n’est pas le bon moment, que tu seras fatiguée demain matin. Tu te retournes en espérant qu’il n’insiste pas. Et si tu réapprenais à vivre le bonheur du sexe en pleine semaine, comme quand tu n’étais pas encore une maman? Rends-lui son baiser, à ton amoureux. Frenche-le avec tout ton cœur. Abandonne-toi au plaisir de ses mains qui ne demandent qu’à explorer ton corps. Vis, aime, jouis. Et endors-toi le sourire aux lèvres. Sois heureuse le temps d’un orgasme, même un mardi soir.

Au lieu de te dire que tes enfants ont encore foutu le bordel dans la maison, réapprends le bonheur de les regarder s’amuser comme des petits fous. Sois heureuse et trouve-les beaux.

Au lieu de refuser l’invitation d’une amie sous prétexte que tu es épuisée de ta semaine, réapprends le bonheur d’une sortie improvisée entre filles. Sois heureuse le temps de quelques confidences autour d’un verre de vin.

Au lieu de tout le temps penser à tout le boulot qui t’attend demain au bureau, réapprends le bonheur de la satisfaction du travail accompli. Sois heureuse de ce que tu as abattu comme ouvrage aujourd’hui. Demain, c’est demain.

Malgré la frénésie de ta vie, ma belle maman, tu ne dois jamais oublier ce qui fait que tu te lèves un beau matin, heureuse et souriante.

Ne perds plus un instant. Réapprends à vivre ton bonheur. Réapprends à être heureuse.

Audrey Roy
AUDREY ROY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *