Hymne à mon corps post-grossesse

vergeture

On ne se le cachera pas, lorsqu’on devient maman, souvent les choses se corsent un peu plus, physiquement parlant. Rares sont celles pour qui le corps reste intact après être passé par neuf mois de grossesse. Tu as beau te baigner dans l’huile deux fois par jour, lorsque ta peau décide qu’elle en a assez, bonjour les vergetures! Et honnêtement, qui a le temps (et l’envie) d’aller passer une heure par jour au gym quand tu as déjà du mal à avoir quinze minutes pour prendre une douche une fois bébé au monde ?

J’ai longtemps été de celles qui n’ont pas le droit de se plaindre lorsqu’elles prennent un peu de poids ou qu’un bouton leur pousse au milieu du front. Je faisais partie de celles qui se font répondre par des visages indignés “Ah! Franchement!” lorsqu’elles refusent de manger une part de gâteau parce qu’elles ont pris quelques livres dernièrement et tiennent à garder la ligne. Alors j’aurais probablement pu tomber de haut et être facilement abattue suite à mes grossesses. J’aurais pu me coucher en boule dans un coin et pleurer sur le fait que mon corps ne sera plus jamais le même. J’aurais pu vouloir me cacher dans l’obscurité lorsque vient le temps de faire l’amour avec mon conjoint ou “bitcher” les jeunes femmes qui se trémoussent en bikini sur la plage avec leur corps “parfait”. J’aurais pu.

Mais je ne l’ai pas fait.

Oui, mon corps a changé depuis l’arrivée de mes enfants. Non, je n’ai plus ce ventre plat à la peau lisse avec des abdos découpés au couteau. Est-ce que ça me dérange? Non! Est-ce que ça me gêne? Absolument pas! À vrai dire, j’en suis fière; toutes ces marques sur mon ventre sont le souvenir de la vie que j’ai portée en moi. Elles représentent l’amour que j’éprouve pour mes enfants et les sacrifices que cela implique. J’ai la chance de pouvoir dire que je les ai portés.

Donc si vous pensez que je vais me cacher derrière des survêtements trop grands ou m’empêcher de me promener sur une plage publique dans mon maillot de bain préféré, vous vous trompez. À mes yeux, mon corps n’a jamais été plus beau que maintenant parce qu’il est ce qu’il est grâce aux merveilleux enfants que j’ai mis au monde. Mon corps ne serait pas le même sans eux et ma vie non plus d’ailleurs.

Alors laissez-moi crier haut et fort; j’aime mon corps post-grossesse. Je l’aime parce qu’il me rappelle la joie immense que me procurait le fait de savoir que bientôt, j’aurais l’opportunité de rencontrer ces petits êtres qui grandissaient en moi.

Maintenant, je considère que j’ai un corps de rêve parce que mon rêve à moi, c’était d’avoir trois merveilleux enfants. Aujourd’hui, j’habite mon corps comme on porte un trophée parce que pour moi, c’est ce qu’il est.

Miss Sin
MISS SIN

Une réflexion sur “Hymne à mon corps post-grossesse

  1. Djab Répondre

    Tu vas toujours rester notre pétard national !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *