Je suis une maman sans amis

mother alone with stroller in park

Je suis de celles qui affirment souvent qu’elles n’ont pas d’amis, qui aiment être seules quand la routine le permet et surtout depuis leur accouchement. J’ai évidemment quelques amis avec qui j’ai gardé contact au travers des années, mais ils sont rares et précieux. Ce que je veux dire, c’est que depuis que j’ai des enfants, j’ai volontairement choisi de minimiser mon cercle d’amis. Et je sais que je peux appeler ceux qui restent en pleine nuit lorsque je suis sur le point de m’effondrer parce que le p’tit ne dort pas depuis des jours ou parce que je suis juste à bout de nerfs et qu’ils viendront. Au même titre que je peux les appeler en hurlant de bonheur à cause d’une bonne nouvelle. Ces amis-là savent aussi que je ferais pareil pour eux.

Mais je n’ai pas, comme la plupart des gens, de soupers d’amis, de soirées interminables autour d’une bouteille de vin ou de sorties improvisées. Ma vie sociale a souvent été composée de mon cercle du moment, soit ma famille ou mes collègues de travail, selon le cas. Et croyez-moi, je ne manque pas de social pour autant.

J’ai décidé d’être cette maman sans amis parce que je suis de nature solitaire. Parce qu’un soir de congé, j’aurais tendance à commander quelque chose sur le fly, prendre un bain, me faire un masque, m’offrir du temps juste pour moi quand ma marmaille est couchée.

J’ai décidé d’être cette maman sans amis parce que je suis trop occupée. J’aime avoir mille et un projets, investir mon temps libre dans mes passions et profiter au maximum du temps avec mes enfants pendant qu’ils sont encore dépendants de maman et papa.

J’ai décidé d’être cette maman sans amis parce que je suis de celles qui aiment sortir seules et ne pas attendre d’avoir des amis disponibles pour le faire. Pis même si j’ai un mari extraordinaire, j’ai besoin de mes moments à moi; magasiner seule, aller au cinéma seule et pourquoi pas partir en voyage, seule.

J’ai décidé d’être cette maman sans amis et je fête ma fête toute seule chaque année. Même ma famille ne parvient pas à s’accaparer cette soirée solitaire là. C’est ma journée à moi, à personne d’autre.

Évidemment, ça me manque parfois d’avoir des tonnes d’amis. Quand je pense à ma vie avant d’avoir des enfants. Mais je réalise rapidement à quel point ce mode de vie me convient. Je réalise à quel point je suis heureuse de pouvoir profiter de chaque petit moment avec mes enfants parce qu’ils grandissent si vite. De prendre aussi du temps pour moi dans ces journées folles après le boulot ou de la routine parentale.

Parce que pour moi il y a un temps pour tout. J’ai choisi d’être la maman sans amis parce que ma priorité n’est pas là pour le moment. Et ça me plaît.

Julie Gagnon
JULIE GAGNON

12 thoughts on “Je suis une maman sans amis

  1. Catherine Répondre

    Je suis pareille pareille à Julie. Mais des fois, il me manque une véritable amie proche qui me comprend! Julie veux-tu le devenir? 😉

    1. Maccalli Répondre

      Je suis comme vous pas de véritable amie l’ami à qui on raconte tout ou on fait du shopping exetera mais en elle temps je le demande si j’aurai le temps ? Et la fois la vie je l’adore aussi

    2. Lala Répondre

      ❤️ Moi aussi

  2. TheFeministCat Répondre

    Pathétique. L’exemple que ça donne aux enfants – ne pas avoir de vie – est encore plus pathétique que la situation en elle-même.

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Ce commentaire me semble une belle définition du jugement gratuit. Pour un chat féministe, t’as l’air d’en connaître, des vérités sur la vie. Je dis ça de même.

    2. Aleesen Répondre

      Ça donne exemple aux enfants de prendre soin de soi, que c’est important d’avoir nos propres moments a nous pis de pas toujours avoir besoin de voir du monde pour faire quelque chose dans la vie? Ça apprend aux enfants que c’est important d’avoir des moments seuls pis que l’on peut compter sur 1-2-3 VRAIS bons amis quand on en a besoin et non 150 sur son profil Facebook qui feront le fantôme quand tu vas demander de l’aide. Que certaines personnes sont bien seules pis que c’est correct, tant que ce n’est pas pour se replier sur soi-même. Dans son texte, on voit bien que c’est par ce qu’elle aime être seule, faire des projets etc.
      Tu peux avoir ton opinion sur la vie des autres, mais ça peut aussi se dire autrement 😉
      D’une maman qui se reconnaît dans le texte et qui ne trouve pas sa vie pathétique du tout!

    3. Bianca Répondre

      Je trouve votre commentaire pathétique, quelle étroitesse d’esprit! Cette maman assume ce qu’elle est et je lui dis “Bravo”. C’est une question de personnalité, tout le monde ne s’épanouit pas avec des tonnes d’amis ou des amis tous courts. C’est l’une des multiples pressions sociales de notre société: Il faut avoir des amis, à tout prix. Et bien non. Les enfants trouveront leur propre voie. Ma mère n’a jamais eu d’amis, elle n’en souffre pas et j’en avais beaucoup dans mon enfance et à l’adolescence.

    4. Sandra Répondre

      Ah, donc pour vous, choisir de privilégier sa vie de famille, c’est ne pas avoir de vie?
      Exactement le genre de commentaire réac qui me fait bondir. Sous couvert de féminisme et de liberté, vous voulez donc priver cette maman de vivre SA vie comme ELLE le veut?
      Mais justement, vous n’avez rien compris. La vraie liberté, c’est elle qui l’a trouvée. Faire son chemin sans pression sociale et en faisant fi du regard des autres.
      Moi je dis bravo. Je préfère votre choix à une ribambelle de connaissances superficielles. Mes VRAIS amis se comptent sur les doigts des mains. Et au moins ce sont des personnes sur qui je peux compter et qui ne me jugent pas.

  3. Morgan ngo Répondre

    Je suis comme toi. Et c vrai que parcequ on s ecarte d’une norme que d autres on ecrite on est traité de bizare. Mais l essentiel c d etre bien comme on est et en accord avec nous même. J ai arrêté de vouloir plaire a tout le monde d être celle que les autres veulent que je sois. Je veux juste être moi, m écouter car on est soi même son premier ami😉

    1. Jessica Répondre

      Beau commentaire ! 👌👌

  4. Marielou Répondre

    Je suis pareille 💪
    Et ca me convient !!!
    Jai deux amis et ma vie social ce fait a mon travaille avec mon équipes de travaille bref les souper et les fête ses tout. Je suis tres bien avec cette solitude et nous n’avons pas besoin d’avoir ++++++ d’amis. Lorsque que je finis un projet bien. Je suis fiere de moi car je montre a mes garcons que c’est important d’aller au bout de C’est projet. 😜 je te dis merci car je me fait souvent reprocher d’être aussi solitaire mais la je CONSTATE que je suis pas seule 💪

  5. Chris0717 Répondre

    Je trouve ça courageux de le dire de l’assumer, moi je prends plaisir à être chez moi solitaire, à profiter de ma fille, parce que je sais que ça passera vite . Et je ne veux rien regretter.
    Mais parfois jai l’impression de ne pas être normale, me prendre des réflexions, quil faut pas vivre que pour elle etc… mais peux être qu’en faisant ça je vis pour moi… je nai pas eu ma fille pour la laisser matin et soir à la garderie et chez ses grands parents toute les semaines. Des que je peux je la garde il m’arrive de m’accorder 1 journée de congé que pour moi ou elle est a lecole ou au centre mais cest tout.
    Et quand je vois ce quelle est je me dis quelle a eu de l’attention de lamour du temps et ça se voit.
    Chacun fait ce quil veut comme il veut. Je ne juge pas et je ne veux pas quon me juge .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *