Pourquoi tu détestes l’Halloween

halloween mom angry at girl

Mine de rien, c’est l’automne. Qui dit automne, dit les couleurs incroyables des paysages, les feuilles qui tombent, les chandails confortables, le chocolat chaud avec des guimauves, la bouffe réconfortante et… l’Halloween.

Juste de penser à l’Halloween et au rush de sucre qui vient avec, tu fais déjà de l’urticaire. Tu viens de jeter le restant de bonbons que personne ne veut manger de l’année passée et que, disons les vraies affaires, tu as pensé à refiler aux autres enfants cette année. Pis t’sais, c’est quoi l’idée de sortir les costumes au Costco au mois de juillet ? Y’a pas un enfant qui sait comment il va se déguiser en juillet anyway!

Dès le mois de septembre, faut déjà commencer à demander à tes p’tits en quoi ils veulent se déguiser. Ça a l’air de rien, mais il faut penser à un paquet d’affaires. Il faut que le manteau d’hiver fitte en dessous du costume, mon kid va-tu chialer parce qu’il a l’air du bonhomme Michelin pis qu’il a du mal à bouger, le maquillage va-tu couler, va falloir trouver un autre costume pas-de-masque-ou-de-cossin-trop-long-qui-pourrait-être-dangereux-pour-la-sécurité-de-tous-parce-qu’il-y-a-une-journée-déguisée-à-l’école. Pis quand ton petit a finalement décidé, il est plus que probable qu’il change d’idée cinq ou six fois avant la date fatidique. Mais hey… tu as déjà acheté ou fabriqué ledit costume.

L’Halloween, ça pourrait pas être au mois d’août, mettons? T’sais, la neige au Québec, on sait jamais quand elle arrive, et encore moins quand ça repart. Tant qu’à circuler dans les rues et se geler les fesses, ça pourrait au moins être quand il fait chaud.

L’autre affaire qu’il risque de se produire, c’est que tu vas travailler ton cardio et avoir un sacré mal de jambes le lendemain si ton rejeton est trop petit pour monter/descendre les marches tout seul. Il risque aussi d’avoir la peur de sa vie et ne plus vouloir continuer si par malheur la porte s’ouvre et qu’un monstre distribue les bonbons sans enlever son masque. Allo! la crise de larmes.

Y’a aussi les allergies alimentaires. T’sais, l’affaire qui te cause tout un casse-tête quand tu fais tes lunchs pour l’école là, ben à l’Halloween la difficulté est multipliée X1000. Entendons-nous que quand ton enfant passe l’Halloween, ton sac est format Costco. Y’en rentre en ta* du bonbon là-dedans. Quand tu as un enfant avec des allergies, tu dois déployer tes antennes et t’armer de patience avec Google et lesdits bonbons pour aller vérifier sur les internets si le bonbon en question, qui n’a aucune liste d’ingrédients d’écrit dessus, contient l’allergène tant redouté. Cette difficulté est aussi multipliée par le nombre d’enfants.

Si tu donnes des bonbons, tu vas sans aucun doute recevoir chez toi l’ado qui n’a pas envie de se déguiser parce que c’est plus cool d’être en jeans et en ‘’hoodie’’. Cet ado en question n’est jamais seul. En groupe, ils ont la fâcheuse habitude d’arriver chez toi quand tes lumières sont éteintes et que tu essaies de coucher tes enfants qui sont en rush de sucre super intense. Y’a de quoi t’en faire perdre ta santé mentale.

Y’a aussi les partys d’Halloween. C’tu moi ou de nos jours il faut absolument sortir le costume le plus extravagant au monde pour assister à un de ces partys? Il faut que tu te fabriques un costume de laveuse-sécheuse pour que toi et ton chum soyez assortis. Mais attention, si tu n’as pas pensé à inclure à ton costume un minimum de technologie, ça ne fonctionne pas. Tu ne seras pas le couple le plus original de la soirée. Le vampire pourrait très bien faire l’affaire pis tu passerais une belle soirée pareil, t’sais.

Ça fait que pour être sûre de passer une belle soirée, casse-toi pas la tête. Habille ton p’tit en vampire, mets-lui son manteau d’hiver, la tuque pis les bottes, utilise le même costume pour l’école, va au gym quelques semaines d’avance pour préparer ton cardio et tes jambes, cancelle le projet du party pis sors tes listes d’ingrédients d’avance.

Joyeux Halloween là !

Stéphanie Robinson
STÉPHANIE ROBINSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *