L’inégalité : quand grand-maman aime mieux tes neveux que tes enfants

happpy kid with grandma

L’égalité, c’est une valeur importante pour toi. Encore plus depuis que tu es devenue mère. Et là, tu te rends compte que tes enfants ne sont pas les chouchous de tes beaux-parents. Ce n’est pas eux qui retiennent l’attention quand tu vas dans ta belle-famille. Ils sont ben beaux, mais toujours moins que ceux de tes frères et soeurs. Ils sont ben fins, mais jamais autant que ceux des autres. Tu y vois une injustice, et tu te dis que si toi tu t’en rends compte, un jour, eux aussi ils s’en rendront compte. Que si toi ça te blesse, un jour, eux aussi ça les blessera.

Et tu as raison, c’est enrageant. Tu ne demandes pas que tes enfants soient les préférés, tu veux juste qu’ils soient traités également. Parce que pour toi, il n’y a qu’une bonne façon de faire quand on a des petits-enfants et c’est de leur donner le même amour et la même attention. Ça vient te chercher comme rarement des choses ont pu t’atteindre et tu as l’impression que ça va gâcher une partie de leur enfance de se rendre compte des  attentions que leurs cousins auront, mais pas eux.

Sache que l’arme la plus puissante pour faire face à cette situation, c’est toi. Parce que ce genre de personnes-là sont souvent trop boqués pour changer et que de toute façon, tu n’as pas envie d’aller t’asseoir avec tes beaux-parents pour leur sortir la liste complète des inégalités que tu as pu observer dans les dernières années. On ne le dira jamais assez, toi et ton amour maternel, vous êtes ce qui allez faire la différence dans l’histoire. Enseigne à tes enfants la valeur qu’ils ont. Aime-les. Démontre-leur à quel point ils comptent pour toi. Entoure-les de personnes qui les aiment et qui les font se sentir importants. Parce que leur permettre de développer une bonne estime d’eux-mêmes leur permettra de ne pas avoir envie de courir après l’amour de personnes qui ne méritent pas leur présence, et ce, même si ces personnes partagent une partie de leur code génétique. Un jour, la vie va suivre son cours et tes enfants ne tiendront plus à les côtoyer. Tes beaux-parents vieilliront seuls et devront vivre avec les conséquences de leurs actes. Le retour du balancier qu’on appelle…

Ça ne servirait à rien de vouloir couper les liens avec leurs grands-parents tout de suite pour leur éviter cela. La vie est faite d’inégalités et tôt ou tard, tes enfants seront confrontés à ce genre de situation. Après tout, sortiras-tu ton enfant de sa classe s’il n’est pas le petit préféré de son enseignante? Est-ce que tu diras à tes enfants que tous ses amis se valent et que d’avoir un meilleur ami n’est pas correct? Ils en vivront des situations similaires à l’école et même rendus à l’âge adulte. Laisse plutôt le temps filer. Quand ils seront en âge de s’en rendre compte, ils te poseront des questions et tu répondras en toute transparence. Et à ce moment-là, ça sera le moment idéal pour leur enseigner qu’il est inutile d’essayer de se changer pour plaire aux autres. Certainement qu’un jour, ce conseil leur sera utile !

Crédit : Vera Petrunina/Shutterstock.coom
Roxanne Lavoie
Roxanne Lavoie

3 thoughts on “L’inégalité : quand grand-maman aime mieux tes neveux que tes enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *