À toi, la folle des décorations

woman eat xmas balls

À toi, la folle des décorations,

Oui, toi, cette folle, qui dès la première fraîcheur d’automne a donc ben hâte de sortir l’attirail des décorations d’Halloween pour décorer son parterre à grands coups de pierres tombales, de faux sang, de grosses citrouilles coupées tout croches par les enfants et de fantômes accrochés ici et là dans les arbres entourant ta maisonnée.

À toi, la fille qui voit la mi-novembre arriver pis qui aurait donc le goût de sortir son sapin de Noël  question que les enfants et le chat jouent dedans et qu’il ne ressemble plus à rien rendu au moment d’enjoyer le temps des fêtes.

À toi qui décores tes fenêtres de beaux petits cœurs rouges et la maison de belles pensées à la Saint-valentin et qui te fais un devoir que ton enfant apporte un valentin à chaque enfant de sa classe.

À toi qui gaspilles allègrement une caisse d’œufs pour faire des beaux cocos de Pâques, à toi qui organises une mégachasse aux cocos qui pourrait inclure tous les enfants du quartier et ce, tous les ans avec les enfants en avril.

À toi qui prépares des semaines d’avance l’anniversaire de tes enfants avec des décorations personnalisées, des invitations faites à la main en cette ère où la technologie te permettrait de les faire imprimer au lieu de te les taper tous les soirs pendant une semaine au travers de la routine.

À toi, la fille qui, au travers tout ça, garde son magnifique coeur d’enfant en créant cette magie autour de chaque fêtes.

Tu n’es pas seule ma chère, je fais partie de ces folles des décorations et des célébrations.

Mais sincèrement, je crois que le tout va plus loin qu’être juste au bord de la folie à chaque fête.

Pour toi, pour moi, c’est investir du temps pour tes enfants.

Tu te rappelles que ta mère faisait la même chose, tu te rappelles que tu attendais impatiemment chaque fête pour pouvoir vivre de magnifiques moments. C’est de génération en génération cette maladie-là,  au-delà de la folie qui t’habite, ce sont des souvenirs incroyables que tu laisses à tes enfants et parfois même à ceux des autres.  Parce que au travers de ces traditions que tu t’infliges, tu laisses des valeurs, tu laisses des beaux moments partagés avec tes enfants comme souvenirs à chérir.

Parce que au-delà du commerce, de l’argent, de la business qui entourent ces fêtes, il y a des moments familiaux incroyables, remplis d’amour que tu partages avec ta progéniture et que tu leur lègues.

C’est de l’amour, de la folie, des rires, de la joie que tu laisses partout dans leurs têtes et dans leurs coeurs, toi, la folle des décorations et des célébrations !

Donc à toi la folle des décos comme moi, continue de capoter !

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *