Awaille, les autres mères le font, elles

mother leaving home

Avant d’avoir des enfants, tu te disais que tu ne t’empêcherais jamais au grand jamais de sortir et de vivre ta vie pleinement juste parce que tu serais maman. Tu te voyais aller souper avec tes chums, dans des partys et dans des spectacles avec ton flo dans son siège d’auto et ce, en toute quiétude. Tu ne serais pas la maman qui refuse des invitations parce tu appliques le 5-10-15 et qu’il faut surtout être CONSTANTE pour que ça fonctionne, t’sais. Tu croyais fermement faire tout ce qui te tente et ne pas laisser la maternité te ralentir un tant soit peu.

La vérité, c’est que depuis que tu as des enfants, ce genre de sorties te tente moins, voire pas pantoute. Tu voudrais y aller, mais comme plusieurs mamans, tu t’inquiètes que tout se passe bien et tu trouves ça donc ben stressant de sortir de ta zone de confort de même. Bien souvent, tu réalises, un peu trop même, ce qui t’attend le lendemain matin si les rejetons ont pas assez dormi et que toi, t’as la face sur le quarante-cinq. Toi, tu sais que s’ils refusent de dormir ailleurs ou que des cornes leur poussent sur la tête, tu seras pas zen pantoute et tu profiteras pas au max de ta soirée. Tu dramatises sûrement, mais tu le sais que si ça dérape rien qu’un peu, tu vas juste avoir le goût de revenir à la maison et gérer ça dans le confort de ton foyer. Pis quand tu regardes les autres autour de toi qui trimbalent leurs enfants à gauche pis à droite et qui semblent trouver ça donc ben anodin et bébéfafa, tu te demandes pourquoi tu le ferais pas toi aussi. Après tout emmener une poussette dans un événement qui rassemble 20 000 personnes, y’a rien là, fille ! Ou ben aller dans un party et essayer de coucher les enfants à travers vingt autres qui sont parqués dans la même pièce, c’est clair que ça ira comme sur des roulettes !

Ce que je veux te dire ma chère, c’est que t’es pas obligée de tout faire ça. Tu le fais seulement si ça te tente et c’est toi qui vois. Si un soir tu décides de sortir chez des amis, vas-y si tu veux, mais ne le fais pas parce que des personnes dans ton entourage le font. Pis si tu penses que tu seras pas capable d’avoir du fun et de te détendre si tu traînes ta marmaille, lâche un coup de fil à mamie ou à ta fidèle p’tite gardienne et tu auras peut-être la tête un peu plus tranquille. Pis si ça te tente de rester en mou et d’écouter la télé jusqu’à ce que mort s’ensuive à la place, ben do it ! Surtout ce que je veux que tu saches, c’est que c’est important de t’écouter. Non, ta vie n’a pas à changer du tout au tout pour tes enfants, mais il va probablement y avoir des ajustements à faire. C’est évidemment essentiel de garder du fun, de la détente et des moments entre adultes dans ta vie quand ta maternité débarque, mais c’est encore plus important de trouver un équilibre dans lequel TU te sens à l’aise, ton cœur et ton cerveau vont te remercier !

Audrey Bouchard
AUDREY BOUCHARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *