Ton homme travaille toujours plus fort que toi

man with foot on couch

Ton homme, il travaille vraiment fort. Il se réalise, il fraternise, il s’éternise et ça t’épuise. Il te parle toujours de sa vie professionnelle exceptionnelle. Pas mal tous les hommes avec qui tu as partagé ta vie avant le père de tes enfants étaient convaincus qu’ils travaillaient plus fort que toi, du mécanicien en passant par le charpentier qui travaille au grand vent, le professeur de maths, l’artiste graphiste, l’informaticien ou l’électricien.

Soyons clairs, tu n’y arriveras pas plus aujourd’hui. Peu importe ton emploi, tu ne travailleras jamais plus fort que ton homme. Il n’y a pas de porte de sortie. Peu importe ce que tu entends faire de ta carrière, il régnera toujours un doute que tu perds du temps ou que tu prends ton temps. Tu t’es remise en question puis tu as fini par le croire, il est tellement bon vendeur, ton directeur à l’automatisation des procédés d’inspection en dommages (il vend des assurances) ou ton expert logistique en approvisionnement et gestion d’inventaire d’entreposage commercial (il gère l’entrepôt). Il te vend l’idée que son travail est prenant, car il revient avec sa face d’enterrement. Ses conflits de travail sont sérieux et il doit les résoudre seul comme un grand. Les tiens, c’est genre du papotage de femmes et tu devrais lâcher prise pour ta santé mentale.

Une journée de travailleur, c’est intense : pas le temps de dîner, des gros clients, un patron impatient, des présentations kamikazes et des lacs à l’épaule pénibles en lieux bucoliques. C’est évident, ton chum est l’employé du mois depuis dix ans. Un gros contrat, un nouveau chantier, un investissement ou un mauvais résultat et il replonge dans ses états financiers et son insomnie. Pas le genre d’insomnie qui lui permet de se lever pour vos bébés, non! L’insomnie du penseur, du visionnaire, du futur millionnaire. Il trouve que tu es la meilleure candidate aux congés de maladie des enfants, car tu as du talent. Pour sa part, il est irremplaçable au travail. Ça prend véritablement une urgence nationale pour justifier son absence comme une grippe d’homme ou un round de golf!

Pendant ta formation, tu fais des listes au vestiaire, tu textes la gardienne, tu réponds aux dix-huit messages de ton ado et tu décampes rapido avant le cocktail. Pendant la sienne, il regarde ses réseaux sociaux, il flâne dans le corridor, il fait du réseautage et il surveille son pool de hockey dans le taxi après une soirée mémorable. C’est de ça que tu veux lui parler, du temps que tu n’as pas plus que lui, mais que tu prends pour votre famille!  Ce temps que tu voudrais partager pour rééquilibrer TA vie.

Assurément, les pères sont impliqués et l’organisation monoparentale est extraordinaire sauf que dans les faits, c’est souvent la mère qui gère l’horaire, les rendez-vous, les achats, les inscriptions, la gardienne, les fêtes, le menu, la liste des tâches, les activités familiales, les congés, les soins, les invitations, les vacances, les amis, les soirées de couple, les professeurs, les permissions, les réservations, les collations, les biberons, la rénovation, l’épargne, le sac à couches, la crème solaire, les cadeaux, le linge, les cours, les commissions…

Si tu es chanceuse, il t’aide. Il propose des solutions, des idées, des nouvelles recettes. Si tu es gâtée, il cuisine lesdites recettes, il met en place les idées qu’il a lancées en prenant son café et il réalise les solutions dans un délai raisonnable, disons une saison. On reconnaît deux types : un qui parle (Passif) et un qui agit (Actif). En milieu de travail, on retrouve exclusivement des types du groupe A, très actifs! Puis, tu crois que c’est dans sa personnalité de ne pas initier et de tout TE déléguer? Pourtant il est visionnaire, performant et indispensable. Coudonc, ça se peut-tu qu’il laisse son habit de superhéros dans son bureau?

Tu veux relancer ta carrière sans rivaliser? Prends ta place sans te justifier. Il t’a octroyé le poste de gestion à la maison? Alors gère ma chère, puis arrête de t’excuser. Gère comme une gestionnaire, vois à l’équilibre familial pas comme une germaine qui régente ses séries ou ses sorties. S’il n’est pas d’accord avec ta nomination, qu’il applique sur le poste! Tranquillement, mais sûrement, délègue. Demande, remercie et recommence.

Tu dois viser la promotion dont tu rêvais ou la nouvelle carrière que tu as mise de côté quand tu es tombée dans la maternité. Une mère heureuse est d’abord une femme épanouie et confiante. Une amoureuse est aussi une femme qu’on admire pour ses passions et ses réalisations. Suis ton cœur de femme et celui qui t’aime comprendra. Dans le fond, ton homme a peut-être besoin de savoir que tu l’admires encore. Après tout, il sait bien que tu es l’employée du mois dans pas mal tous les domaines de votre vie familiale!

Natacha Lahaie
NATACHA LAHAIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *