Cet instant parfait

hapy family in living room

Avoir des enfants, ça te complique une vie.  Le manque de sommeil, la chicane, les cris, les pleurs, les mille rendez-vous et obligations, les petites angoisses et les grandes inquiétudes; la liste est longue, de tout ce que la vie avec des enfants peut t’offrir pour faire monter ton niveau de stress.

Avec l’accumulation de plusieurs années de nuits écourtées et la succession sans fin de folles journées métro-boulot-dodo, t’en viens parfois à ne plus voir ce que t’as.  Tu ne sais plus savourer et apprécier la vie avec la famille que tu t’es bâtie, qu’elle soit conventionnelle, éclatée ou reconstituée. Tout va juste trop vite, pis t’es juste trop pressée, trop débordée ou trop épuisée pour prendre le temps de regarder au-delà des petites et grandes contrariétés sans fin de ton quotidien.

Puis, dans ce quotidien plus que trop plein, arrive cet instant parfait.  Je ne te parle pas d’un moment digne d’un conte de fées.  Je te parle de la vraie vie, ta vie de famille.  Je te parle de ce moment tout simple, où tout le monde est de bonne humeur.  Ce moment bien ordinaire, où la famille est en symbiose.

Ça peut même arriver dans ce moment banal de ta routine, que t’appréhendes parce que t’es pressée, fatiguée, anxieuse ou dans n’importe quel autre état émotionnel fragile et où tu sais que tes enfants risquent de te faire fâcher.  Tu sais, cette fois où t’es déjà mentalement prête à hausser le ton et t’impatienter, pour que tout le monde coopère.  Cette fois où t’as encore peur que tout ce beau monde t’exaspère.

Mais dans cet instant parfait, ce que tu crains ne se produit pas. Tout le monde fait ce qu’il doit faire.  Tout le monde sourit.  Tout le monde écoute.  Tout le monde s’amuse.  Tout le monde est tranquille.  En fait, peu importe ce que tout le monde fait, c’est juste parfait.  Ça ne dure pas indéfiniment, mais c’est présent assez longtemps pour que tu aies le temps de le réaliser.  Assez longtemps pour que ton cœur se remplisse de gratitude.  Assez longtemps pour sentir l’amour que t’as pour tes enfants monter doucement, comme une petite chaleur qui part de ton cœur et qui te traverse le corps de bord en bord.

Ces moments arrivent souvent.  Plus souvent que tu ne prends le temps de les savourer.  Je sais, la vie va vite, tu te sens pressée, et tu oublies d’apprécier.  Mais la prochaine fois que cet instant se pointe le bout du nez, dans un matin pressé, dans un souper qui s’annonçait chaotique ou dans un samedi matin bien que trop chargé, prends juste le temps.

Prends un pas de recul et regarde tout ce beau monde aller.  Malgré toutes les difficultés de ton quotidien, malgré que trop souvent à ton goût, t’es juste épuisée de cette vie un peu folle, regarde pourquoi tu ne la changerais pour rien au monde.

Alors, à partir de maintenant, même si ta vue te semble embrouillée par tous tes tracas, promets-toi de ne pas oublier de regarder au-delà de tout ça.

Et quand tu le verras passer, cet instant parfait, prends le temps de l’apprécier et, surtout, donne-toi le droit de te féliciter pour tout ce que tu fais.

Meliane
MELIANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *