Ta maternité : 7 combats à ne pas mener

woman with toddler angry

En tant que mère, tu te dois de choisir tes combats. Voici donc sept combats à ne pas mener. Jamais.

#1  Te battre avec tes enfants quand ils veulent faire les choses tout-seul

Je sais, c’est long, ça prend une vie entière rien que pour mettre une paire de culotte et je ne parle pas de les zipper, rien que de les enfiler, t’sais. Mais un bon jour, il va ben falloir que tes p’tits sachent faire des pantentes sans avoir leur mère dans le derrière ça fait que vaut mieux battre le fer pendant qu’il est chaud et que tes p’tits veulent mettre la main à la pâte parce que ce ne sera pas toujours le cas. Saisis le moment t’sais. Par contre, essaie des les envoyer s’habiller une bonne demi-heure avant le moment de partir. De même, tu ne seras peut-être pas en retard. Peut-être.

#2  Séparer le foncé du pâle

C’est une affaire de grand-mère, l’histoire de séparer le foncé du pâle, oublie ça. Après un premier lavage, tout nouveau morceau de linge doit pouvoir être lavé avec le reste. Si tu trouves quelques chose qui déteint, sacre ça dans les vidanges pis plains-toi à la compagnie en leur disant qu’ils seront ni plus ni moins responsables de la disparation de l’eau potable pis de ta patience maternelle s’ils corrigent pas le problème dans les plus brefs délais.

#3  L’obsession des graines sur le plancher

Regarde le pu. Oublie le plancher. Fait comme s’il n’existait plus. C’est prouvé statistiquement, mathématiquement pis scientifiquement que peu importe quand tu vas te faire aller avec ton balai dans la cuisine, les graines vont refaire surface, proliférer et se multiplier à vitesse grand V dès que tu vas avoir le dos tourné.

#4  Choisir le linge des enfants

Je sais que tu veux qu’ils ressemblent à des cartes de mode, ou plus réalistement que l’agencement de leurs vêtements ne te fasse pas saigner des yeux, mais tes enfants sont tellement contents de choisir leur linge pis tu te sauves une bonne demi-heure d’obstinage pis de criage à travers les murs de la maison chaque matin en lâchant-prise. Ça fait que choisis tes combats pis accepte que le ton sur ton revient à la mode pis que le orange, c’est pas si laitte que ça avec le vert.

#5  Le faisage des lits

C’est vrai que c’est beau, des chambres impeccables avec les lits faits pis rien qui traine. Mais on va se le dire, la seule personne pour qui c’est ben important, c’est toi. Parce que ton p’tit, lui, il s’en sacre pas mal de se coucher dans un lit défait. Ça fait que tu devrais jamais te retrouver à courir de chambre en chambre pour faire les lits le matin à sept heures et quart avant de partir travailler. Pourquoi tu te fais ça ? Choisis tes combats.

#6  La lutte contre l’invasion des jouets

Il y en a partout. Arrête de les ramasser. Renonce. Si tu pensais que tu manquais de temps dans la vie depuis que t’as des enfants, tu viens de mettre le doigt sur le trou noir où la plupart de précieuses minutes perdues se sont enfargées.

#7  Clairer le lavage

Tu ne te claireras jamais du lavage. Jamais. Personne n’en a jamais vu le bout ça fait que ça sert à rien d’essayer de le clancher pour de bon. Le lavage, c’est un cycle infini sans fin. Ça fait que laisse ton linge sale mijoter dans sa crasse pis relaxe.

Ça fait que c’est ça. Ton temps est précieux. Ne le perds pas.

logo parfaite maman cinglante

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *