La revanche de papa : 10 ajustements dans ta vie sexuelle de bonhomme après l’accouchement

man bored with woman in bed

Tu te souviens de quand t’as rencontré ta future douce hein? Ces souvenirs VHS en noir et blanc qui « grichent » sur la bande usée de ta mémoire? Quand tu revenais du restaurant en voiture et qu’elle disparaissait sous le volant pour te remercier d’avoir payé l’addition; quand l’espace-temps entre chaque pénétration se calculait avec une montre et non pas un calendrier; ceux de quand « jouir » faisait partie des besoins vitaux de votre quotidien tels que manger ou dormir et non pas une tâche du genre vider la poubelle ou remplir la piscine.

Tu sais que c’est fini tout ça. Je sais que tu le sais et tu ne t’en plains pas car c’est la résultante d’un choix, semi conscient parfois, que vous avez posé pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur étant la joie que cet accouchement t’assure au fil des années à venir, comme un genre de REER dont tu ne connais pas vraiment le rendement. Le pire, c’est peut-être ce qui suit.

#1  Les sous-vêtements

Tu as connu le string fin, la culotte brésilienne exotique, le tanga échancré. Maintenant, tu dois faire avec la grosse culotte complète beige. Celle que ta grand-mère pourrait conseiller à ta douce.

#2  Internet (plus que jamais)

Les TubeRouge, PornToi et autres sites lubriques de ce monde deviennent tes meilleurs amis, tes alliés, tes références CULturelles, tes sorties de fin de semaine bref, vous marchez régulièrement membre à la main dans ton sous-sol.

#3  La précocité

Pour une rare fois dans ta vie, ta femme te demande d’être précoce et d’aboutir vite car il y a autre chose à faire que baiser. Profite de ce luxe qui s’offre à toi. Il n’y a pas que des mauvais côtés à l’accouchement.

#4  Coït précoce interrompu

Même si tu te démènes comme un diable dans un corps béni pour venir à la Usain Bolt, il est possible que tu ne puisses expulser avant l’intervention de l’enfant. À partir du moment où il commence à « chignasser » dans le haut-parleur que tu pensais avoir débranché, t’es foutu. Le point 2 t’attend en fin de soirée…

#5  Le positionnement

Tu dois faire le deuil de quelques positions devenues douloureuses suite à la nouvelle superficie et configuration vaginale de ta douce pouvant être liée, entre autres, à une cystocèle!! Ça devient ton nouveau mot de l’année… ça et tous les arrêts inattendus qui viennent avec quand tu te promènes en char. Jamais tu n’auras ciblé les Tim Horton’s autant.

#6  L’étanchéité

Si jamais t’as eu le temps de te faire « chummy/chummy » avec le chirurgien qui a recousu ta douce suite à l’accouchement, il se pourrait que tu la redécouvres telle qu’à ses dix-huit ans. Sinon, il se pourrait que tu la découvres telle qu’à ses soixante-cinq ans… avant le temps.

#7  Oublie les gâteries mon homme!

Gâte quoi..?! Gâte qui…?! Gâte-toé tu-seul!!!

#8  Regard du gars plein

Tu te mets à fantasmer sur des femmes dont tu n’avais jamais ciblé le potentiel sexuel malgré le fait que celles-ci meublent ton quotidien depuis des années. Ginette qui t’apporte les rapports, Claudette qui t’apporte les soumissions, Violette qui t’apporte ton café. Tu te brasses la tête pour remettre tes idées en place en pensant au point 2…

#9  Rire jaune

Tu souris en cachant mal ton malaise quand ton entourage fait des blagues sur le couple et l’abstinence involontaire dans lequel ce dernier est plongé. Tu es trop fier pour montrer que ça te concerne.

#10  Écoeurantite

Tu te fatigues du point 2 et de toutes ces catégories impensables que tu as explorées « oculairement » en profond et en large. Tu te dis que tu aimerais ressentir à nouveau et les vivre d’amour et de chair.

Tout comme ta douce, la vie n’est pas toujours un long tunnel doux, agréable, menant au plaisir. Il arrive que le chemin du bonheur soit obstrué et que l’on s’enfonce dans un long trou noir sans lumière. Il faut savoir puiser dans son for intérieur et se dire que, contrairement à toi, le jour viendra…

Michael Melvin
MICHAEL MELVIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *