J’ai peur de toute

woman face scared

La peur. La maudite peur. Elle est un peu trop présente dans ta tête, dans tes pensées et par la bande, dans ta vie. Je ne sais pas si t’es comme moi, mais je l’avoue, j’ai peur de toute.

J’ai peur de me tromper. J’ai peur de faire les mauvais choix. De ne plus pouvoir revenir en arrière. J’ai peur de passer à côté de quelque chose. J’ai peur du jugement des autres. J’ai peur de ce que les autres vont penser et vont dire.

J’ai peur de la solitude. J’ai peur du silence. J’ai peur de me faire face. De me retrouver seule avec moi-même. J’ai peur de prendre ma douche quand je suis seule dans la maison. Je le fais pareil, mais j’ai l’impression que je suis la proie d’un psychopathe et je me lave les cheveux en trois minutes vingt-sept au lieu de sept minutes douze.

J’ai peur la nuit. J’ai peur du noir. J’ai peur de dormir seule. J’ai peut-être trop écouté “Un tueur si proche”, mais je trust personne en haut de treize ans passé huit heures le soir. Tu cognes à ma porte, quand le soleil est couché, et c’est sûr que je pense que tu es venu pour me tuer. Tu me dirais d’aller au dépanneur à pied, quand il fait noir, et je te dirais non. Faudrait que tu me paies. Genre cent piastres pis je le fais. Sinon, non. J’ai trop peur.

J’ai peur des maladies. Si j’ai mal au ventre, après une recherche Google, je suis persuadée que je vais mourir. Que c’est une question de jours avant que je sois aux soins palliatifs. J’ai aussi peur des médicaments. Avant de prendre une Tylenol, je compte jusqu’à trois. Pis j’en prends juste une. Pas game d’en prendre deux.

J’ai peur pour mes enfants. Des fois, un peu trop peur. Dans le genre que si t’as une piscine, ça se peut que tu ne gardes jamais mes enfants. Je coupe encore les raisins et les saucisses hot dog, même pour mon plus vieux de sept ans. Pis je me lève aussi plusieurs fois par nuit, juste pour voir s’ils respirent encore.

J’ai aussi et surtout peur du monde dans lequel on vit. Je dois lâcher prise et les laisser s’épanouir. Mais c’est pas facile.

J’ai peur de toute mais au fond, j’ai surtout peur d’avoir peur. La peur fait peur. La peur fait mal. Elle paralyse et souvent elle te fait faire du mauvais sang pour absolument rien.

J’ai peut-être peur de toute mais je suis aussi courageuse. J’affronte mes peurs. Pis, chaque fois, j’en ressors plus forte.

À toi, la fille qui comme moi a peur de toute, fais–toi confiance. Lâche prise pis fonce.

Je le sais que t’es capable, pis que t’es ben plus forte que toutes les peurs réunies.

La Disgracieuse
LA DISGRACIEUSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *