“Bonjour, je m’appelle Valérie et je suis food-aholic”

woman can't eat donut

La semaine passée, en revenant du souper avec mon kit qui me pétait sur le dos, j’étais convaincue d’avoir touché le fond. Le genre de fond qui vous donne envie de manger des carottes, du brocoli et du tofu. Le genre de fond qui vous donne le goût d’aller vous abonner au gym et de dévaliser le Sport Expert.

Mais ça a ben l’air que non. Le lendemain matin, les enfants et le chum voulaient des crêpes alors j’en ai fait une grosse batch. Avec du sirop.

Tout ça pour dire, qu’une semaine plus tard, j’en suis au même point. En fait à deux gros points de plus si je regarde ma balance.

Maudit que chu tannée !

Lundi prochain, il faut que je commence à faire quelque chose. C’est bien connu, tout le monde se prend en main le lundi.  Il me reste exactement 21h38 minutes pour préparer mon plan d’attaque, mon chef d’œuvre de planification et d’organisation! Cette fois-ci, ça sera la bonne!

Un nouveau départ, une nouvelle vie, une nouvelle garde-robe ou plutôt mon ancienne dans laquelle je pourrai enfin fitter. Fi-ni-to d’être essouflée, fi-ni-to d’être toujours fatiguée, fi-ni-to de se cacher le bourrelet du bedon avec des chandails trop grands et des leggings. Fi-ni-to la malbouffe! Fi-ni-to le vino… euhhh pour vrai?…

Reste cent huit heures avant mon nouveau départ, j’ouvre le frigo. Je le referme.

Reste cent sept heures et cinquante minutes, j’ouvre le garde-manger. Je le referme

Reste cent sept heures et demie.

J’AI FAIM SIMONAC.

Et, là mon plus vieux m’achève solide avec la question qui tue.

“MA-MANNNNNNNNNNNNNN, qu’est ce qu’on mange pour dîner? “

Et moi de répondre de ma plus belle voix en essayant de cacher mon niveau un peu trop élevé de cortisol : “Est-ce que ça te tente un beau bol de céréales mon ti-cœur? Maman est occupée là!”

Et soudainement mon regard croise la dernière chocolatine qui traîne sur le comptoir. Focusse.

Après avoir googlé “Comment perdre trente livres en huit heures” la semaine passée, je décide d’être une peu plus raisonnable dans ma requête avec « Comment perdre du poids de façon saine? »

La chocolatine me regarde…  j’la sennnnns!! J’vais aller la cacher dans l’armoire.

Dans mes recherches, la chose qui revient le plus souvent est sans contredit le calcul d’un certain Harris. Semblerait qu’il l’a trouvé lui le secret, le nerf de la guerre!  Il faut créer un déficit calorique d’environ 30%. Ça semble simple quand on le lit comme ça.

« Veuillez entrer vos informations afin que nous puissions vous dire combien de calories manger en une journée pour perdre du poids: »

– Âge : je réponds comment j’me sens ou la vérité ? (30 ans)

– Poids : TROP! TROP!  +2 en fait (175 livres)

– Grandeur : Avec ou sans le poids de mes responsabilités ? (5 pieds 4 pouces)

– Niveau d’activité : Trop dans ma tête, pas assez dans mes fesses !!! (0)

« Votre BMR est de 1499 calories »

Mon BM quoi?

Aaahhh, pis juste une p’tite bouchée, elle va être sèche demain anyway!

« Le métabolisme de base (BMR) ou métabolisme basal correspond aux besoins énergétiques “incompressibles” de l’organisme, c’est-à-dire la dépense d’énergie minimale quotidienne permettant à l’organisme de survivre au repos.   L’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions de base (cœur, cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps) avec des réactions biochimiques. Il est exprimé sur la base d’une journée et est donc en joules ou en calories par jour. L’alimentation permet de subvenir à ces besoins en apportant les calories nécessaires. »

TRÈS IMPORTANT :  Ne mangez jamais en dessous de votre BMR !

Un peu comme le gaz dans la voiture. Si on roule sur un fond de tank, on ne peut pas aller bien loin.

J’me demande combien il y a de calories dans une chocolatine?

Vu mon niveau d’activité actuel, disons-le, assez nul merci, je comprends que je dois manger 1499 calories. Et si je m’inscrivais à des cours de zumba six fois semaine? Tiens, tiens, je pourrais manger jusqu’à 1800 calories! FANTASTIQUE!!! Je dois bien avoir une amie qui va vouloir le faire avec moi ?

C’est juste comme le temps qui m’manque moi là! Parce qu’avoir du temps, je l’aurais moi aussi le body d’Heidi Powell!!!

Entre les trente-deux brassées de lavage, les activités du plus vieux, la planification des repas, l’épicerie, les boires du plus jeune, les siestes du plus jeune pis mon Salut bonjour matinal, mettons que… Comment elles font les autres? C’est quoi le secret? Sans vouloir être parfaite, je pourrais peut-être l’être juste à moitié pis ça serait déjà en masse ?

Parce que la moitié d’Heidi Powell, moi j’achète ! (dis-je en m’essuyant le dernier ti-bout de chocolat «su l’coin» d’la bouche). 

 

Move VIP

MOVEVIP, c’est le rêve de deux femmes, la mission que deux mamans se sont donnée pour rendre accessible la remise en forme à toutes celles qui le désirent. Le postulat central derrière MOVEVIP est qu’il est possible d’atteindre ses objectifs (perte de poids, gain musculaire, objectif bien-être, etc.) tout en s’amusant. En savoir plus…

Site Web
Page Facebook


Une réflexion sur ““Bonjour, je m’appelle Valérie et je suis food-aholic”

  1. Mélissa Répondre

    Move VIP !! Merci pour m’avoir donné envie de prendre soin de moi plus de 24h. Je suis maintenant une grande adepte de votre enthousiasme et persévérance ! -12 lbs depuis le 2 janvier ! Ce n’est que le début d’une belle et grande aventure. Me retrouver et m’aimer autant sinon plus qu’avant !! 🙂 Grâce à vous, je prends le temps de prendre soin de moi et de me faire plaisir. Je mange bien et c’est bon !! Bravo à vous et Bravo à moi 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *