4 astuces pour cuisiner en famille et préserver ta santé mentale

children cooking mess

Ce matin, tu t’es levée avec une idée complètement folle : toi, pis ta marmaille, allez cuisiner en famille. Tu te vois déjà, bol et cuillère en bois à la main, en train de concocter des biscuits maison en chantant pendant que tes enfants,  bien assis sur le comptoir tout sourire,  te regardent faire en attendant sagement que tu leur donnes une responsabilité quelconque.

J’ai des p’tites nouvelles pour toi. Si tu ne t’es pas minutieusement préparée pour un moment de cuisine en famille,  ta cuisine pourrait se transformer en une vraie zone de guerre en un battement de cils. Voici donc quatre astuces afin d’éviter un maximum de dégâts et rendre ce moment presque agréable

#1  Ton choix de recette

Fille,  déjà que tu fais ça en famille,  joue safe et choisis quelque chose de simple. Un gâteau Ducan Hines peut très bien faire l’affaire, personne va le savoir et les enfants ne verront même pas la différence. Cache ben la boîte au fond de ton bac de récupération si tu te sens ben coupable, pis tu diras à la famille, pis aux amis qui le demandent, que vous avez tout fait vous-mêmes.

#2  Ta guenille

Assure-toi d’avoir une couple de guenilles à portée de main. Pas que je veux insinuer que tes charmants chérubins vont finir les mains gluantes, enfarinées ou tout autre dérivé, mais t’sais, mieux vaut prévenir que guérir et ça pourrait t’éviter de nettoyer des traces de doigts un peu partout pendant deux semaines.

#3  Ton tablier

Le tablier est un incontournable afin d’éviter d’avoir à changer toute ta famille au complet après. Tu n’en a pas? Cuisiner en bobettes peut aussi te sauver du lavage!

#4  Tes enfants captivés

Un enfant, en moment d’attente, avec à sa portée farine, œufs, huile, eau et j’en passe, peut se transformer en véritable savant fou. Ça fait qu’assure-toi de les occuper en tout temps. Brassez les enfants, brassez, arrêtez jamais de brasser.

Après tout ça,  s’ensuit inévitablement une interminable session de nettoyage pour toi mais relaxe, fais-toi un café,  mets du Bailey’s dedans,  sors ta lavette, pis dis-toi que les enfants sont contents, pis que l’idée de cuisiner en famille ne devrait pas te retraverser l’esprit avant une couple de semaines.

Bonne chance, fille!

Karine Desautels
KARINE DESAUTELS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *