10 façons d’éviter la crise au magasin

little boy is crying - selective focus

T’es découragée juste à l’idée d’aller faire les courses avec ta progéniture aujourd’hui? Je. Te. Comprends. Pour surmonter cette épreuve, voici dix trucs qui devraient t’aider à t’en sortir sans crise de bacon dans le milieu de l’allée parce que t’as osé dire non.

#1  Fais diversion

Tu le sais en la voyant, cette bébelle-là possède un facteur de risque de provoquer une crise de 99%. Fais donc un virage à quatre-vingt-dix degrés avec ton panier et attire l’attention de ton apprenti consommateur sur n’importe quoi d’autre de pas intéressant pantoute.

#2  Laisse-lui ses illusions

Laisse-le tenir l’objet de sa convoitise dans ses mains sans rien dire jusqu’à la caisse. C’est seulement rendu dans l’auto que ton enfant réalisera que tu l’as pas acheté, le gugusse. Il fera peut-être sa crise rendu là, à l’abri des regards indiscrets. Crise 1. Humiliation 0.

#3  Une photo, c’est mieux que rien

Ton enfant te supplie de lui acheter ce magnifique (et énorme) toutou de la Pat Patrouille? Prends-le en photo, comme ça, il pourra le regarder à volonté jusqu’à ce que tu fasses du ménage dans ton téléphone. Prix de consolation miracle, je te le garantis.

#4  Simule l’enthousiasme

Ben oui ma chérie, c’est donc ben un beau jouet ça!

Ajoute-le illico à l’interminable liste de cadeaux du Père Noël. Note immédiatement l’item numéro quatre-cent-trente-six de la liste dans ton cell pour faire plus convaincant et continue ton chemin.

#5  Va magasiner tu-seule

La stratégie infaillible pour avoir la paix. Reste à savoir si tu vas résister à magasiner pour tes enfants, mais ça, c’est une autre histoire.

#6  C’est pas à vendre

Ben non mon chaton, cette bébelle-là est pas à vendre, c’est juste une décoration de magasin.

#7  Fais des promesses

Si t’es fin, maman va t’acheter des bonbons dans la machine à l’autre bout du centre d’achats tantôt.

Y’a pas de vingt-cinq cennes qui va t’emmener plus loin dans la vie, je te le garantis.

#8  Fais des menaces

Si t’es pas fin, je te ramène pu jamais au magasin. Pis t’auras pas de cadeau à ta fête, ni à Noël pis on passera pas l’Halloween non plus.

Jusqu’à un certain âge, y’a juste toi qui le sais que tu mettras rien à exécution.

#9  Invente un problème

Ces toutous-là sont faits de peluche allergène. Ces bonbons-là contiennent du vin. Mon amie m’a dit que ces jeux-là sont vraiment cheap pis que ça brise après cinq minutes.

C’est pas de ta faute, vous pourrez pas l’acheter, pis t’es ben désolée toi aussi.

#10  Ah, pis, achètes-y donc!

Mère indigne qui s’assume, une fois de temps en temps, achète donc la paix, pis payes-y le gugusse qu’il veut ton enfant, surtout si c’est à moins de cinq piastres… C’est-à-dire encore moins cher qu’une bouteille de vin pour préserver ta santé mentale.

Si malgré toutes ces astuces, tu te ramasses avec un enfant qui se roule en criant comme un possédé dans le milieu d’une allée parce que tu as osé lui refuser sa demande inutile et pas prévue dans ton budget, je n’ai plus qu’un conseil à te donner : garde la tête haute. Que tu réagisses en perdant patience un brin ou que tu fasses une intervention digne de docteure Nadia, il y aura toujours du monde pour te juger, mais surtout d’autres mamans qui penseront avec beaucoup de compassion : Pauvre elle… je suis donc contente que ça soit pas moi.

Bon magasinage là!

Sophie Perron
SOPHIE PERRON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *