Le Nirvana des couches lavables en 13 points

reusable diapers

#1  Des motifs ben ben cute

Tu sais pu trop si c’est en voyant celles des autres mamans ou si c’est quand tu surfais sur ton magasin virtuel préféré que t’as eu ton véritable premier coup de foudre. Mais une chose est certaine, les couches lavables t’ont rendue accro. C’est ainsi qu’à cause d’un motif de bébés renards, tu t’es parti un super kit à cinq cents piastres. Mais il faut que tu te surveilles parce que c’est aussi une drogue : on ne s’en tient pas juste au minimum. Tu te dis qu’un jour, tu vas arrêter d’en acheter… mais pas aujourd’hui.

#2  Le jour où l’infirmière du CLSC va te dire de pas jeter la couche dans sa poubelle à cause des odeurs, tu pourras fièrement lui répondre que ça ne te concerne pas

T’es aux couches lavables! Tu repartiras donc avec le caca de Mini avec toi. Eh non! Tu pollueras pas l’air de personne ailleurs que chez vous. Yess!

#3  La peau ultrasensible x10 de ton bébé

Ton nouveau-mini-précieux a les fesses rouges dès qu’il voit une couche jetable chimique? Avec tous les additifs et agents de conservation qu’elles contiennent, c’est normal. Vive la douceur des fibres naturelles comme le bambou, la laine ou le coton. Avec les «inserts» de 5 épaisseurs ou plus, pas besoin de te casser la tête pour l’absorption! Oui, ça fait un derrière immense, mais au moins, tu te sauves de l’enfer de l’érythème fessier!

#4  Bébé s’amuse dans les couches multicolores et fait ses découvertes/explorations/expériences tandis que tu en profites pour assembler tranquillement tes jolies couches toutes propres

Un temps de qualité à ne pas sous-estimer. Surtout accompagné d’un bon café…chaud ou de ton téléroman préféré.

#5  Les gardiens

Les privilégiés qui ont pu garder ton Précieux ont pu apprécier l’avantage de ne pas avoir à payer pour des couches jetables. Aussitôt souillées, hop! dans le sac imperméable, même pas besoin de toucher au contenu, tu t’occupes du reste.

#6  La nouvelle technologie

Ceux qui ont vu Bébé en couche ont remarqué avec amusement la diversité et la joliesse de cette nouvelle technologie. Comme diraient les grands-mères d’aujourd’hui, on est loin des carrés de coton blancs attachés avec des épingles! Vive les « snaps » et les velcros! Les motifs et la variété : des lavables, c’est tout sauf ennuyant!

#7  Service de lavage avec ramassage inclus !

Certaines villes offrent aussi un service de lavage avec ramassage à domicile. Sans parler des subventions possibles pour l’achat! Wow.

#8  T’as la conscience écologique tranquille

Avec les couches lavables, tu sais que tu participeras pas à la production du 2e déchet le plus abondant dans les dépotoirs, ce qui revient à dire 3 fois moins de déchets qu’avec les jetables. À son premier anniversaire, tu auras évité de produire 1 tonne de couches jetables souillées qui auraient pris 500 ans à se dégrader. Nice! Bon. Y’en a qui vont te dire que ça utilise de l’eau et de l’électricité. Ben tu pourras leur dire que la fabrication d’une seule couche jetable en consomme nettement plus.

#9 T’encourages l’économie locale

Tu aimes encourager l’économie locale? Y’a de plus en plus de fabricants de couches au Québec qui font des produits de grande qualité et qui se revendent très bien. Sans compter que leur créativité a de quoi te rendre solidement accro à leurs merveilles.

#10  La revente

Revendre des couches lavables, tu avais un peu de misère à y croire ? Jusqu’à ce que t’en achètes des usagées. Une petite désinfection et le tour est joué. Un joyeux retour sur ton investissement! *Kaching!*

#11 Bébé numéro 2 en bénéficie aussi

Bébé #2 peut aussi bénéficier des mêmes couches que BB1. Et selon l’état de chaque couche (si t’as pas acheté des « cheapettes »), même Bébé #3 pourra les utiliser. Ça, c’est de la rentabilité, hen?

#12  Les couches jetables sentent plus rapidement dès qu’elles sont souillées

Les couches lavables ont l’avantage de laisser moins passer les odeurs tout en respirant et en le gardant au sec. Parce qu’un bébé qui sent le pipi à plein nez, c’est pas très attirant quand tu veux le présenter à ta visite.

#13  Les lingettes lavables

Les fesses de Bébé ne pourront plus se passer des lingettes lavables qui coûtent rien et qui ne demandent pas plus d’efforts à laver (puisqu’elles sont lavées avec les couches). Une fois humectée d’eau, elles ne contiennent alors aucun produit chimique irritant pour la peau. Au diable, les «pubs» mensongères de lingettes jetables “pour peaux sensibles”: ça n’existe pas. Encore une économie, fille, ce n’est pas négligeable!

T’sais, les couches de tissu, ce sera peut-être pas l’amour à la première utilisation. Ni même dans le premier mois. Mais donne-toi du temps, parce que ça en vaut vraiment la peine. Au début, tu vas certainement vivre une relation amour-haine pour cet objet d’une beauté accrochante (comme du velcro, t’sais). Le jour où t’auras trouvé ta routine de lavage efficace, tu seras même pu tentée de changer pour du jetable. Y’a plein d’infos sur le sujet sur internet, y’a des dizaines de milliers de mamans accros aux lavables sur Facebook, y’en a même qui se sont spécialisées dans la routine de lavage et qui peuvent calmer toutes tes inquiétudes. Fais ce que tu crois qui est le mieux pour toi et pour ton enfant. C’est comme le choix d’allaiter ou pas, c’est un choix personnel qui ne se juge pas.

Annie Chamass Marie Lune
ANNIE CHAMASS MARIE LUNE

2 thoughts on “Le Nirvana des couches lavables en 13 points

  1. Nadia Répondre

    A Sherbrooke
    lav’O couches pour le #7
    Frip’O couches pour le #10

    🙂

    1. Marie-Lou Répondre

      Hey! Salut Nadia! Ça va bien? C’est super de t’avoir comme lectrice!

      -Marie-Lou (alias Marie-Lune)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *