Les lutins de (l’enfer) Noël

christmas elf

Ils t’ont paru insignifiants sur l’étalage de décorations de Noël. Même que leur face, aux traits sévères, ne te revient juste pas. Pis ils ont tous le même demi-sourire avec leurs lèvres minces. En tout cas, t’avais jamais pensé qu’un jour, tu te ramasserais avec ça chez toi. Il faut dire que t’as pas résisté longtemps aux désirs de ta progéniture qui les trouvait teeeeeeellement mignons! Fait que tu t’es résignée à en acheter un et un seul. Tu t’es dit que tu lui ferais faire un mauvais coup ou deux pis qu’après tu le sacrerais aux poubelles rangerais dans sa boîte pour Noël prochain. Mais ta fillette de 6 ans, elle, a vu ça autrement.

Premier vilain coup signé mom : le restant de gâteau d’anniveraire de la plus jeune. Bon. C’est sûr, tu as eu envie de le sacrer aux poubelles. Ça faisait déjà quatre jours qu’il séchait allègrement au frigo. Mais comment faire accepter ça à Mademoiselle-la-fêtée-qui-aime-ça-du-gâteau-au-chocolat ? Pis là, t’as eu la brillante idée de faire porter le blâme de la disparition mystérieuse du gâteau à son affreux lutin. Des miettes de gâteau par terre pour une mise en scène crédible, du crémage autour de son bec pincé, t’étais prête à annoncer la bonne mauvaise nouvelle à ta fille.

Bon. C’est pas que ça s’est mal passé. Elle y a cru. Même trop. Elle a tellement embarqué dans le jeu qu’elle a décidé de t’en faire un coup, elle aussi. Elle a ramassé toutes les bouteilles de liquides nettoyants et les a toutes vidées dans le bain en prenant soin d’y mettre le bouchon. Mettons que ton nez a fait le saut en rentrant dans la salle de bain. Mais ta petite aussi devait trouver que ça sentait fort, alors elle a cru bon d’ouvrir une fenêtre pour ventiler… en plein mois de décembre. Ta facture d’Hydro, pour avoir chauffé l’extérieur pendant trois heures de temps, la donnes-tu au lutin?

C’est sûr qu’après avoir enlevé le bouchon avec des gants qui te montaient jusqu’aux coudes à travers les dizaines de liquides chimiques mélangés, t’as eu des envies “lutinicides”, mais t’as opté pour la sagesse en allant jaser de tout ça avec la responsable du méfait. Après tout, c’est toi qui as parti le bal.

S’en suivra un joli paquets de tours qui t’obligeront plus souvent qu’autrement à te relever à dix heures le soir ou au beau milieu de la nuit lorsque le coeur te figera en réalisant que tu l’as oublié, le maudit lutin.

Mais ça, c’est un dommage collatéral à la magie de Noël, non ?

Marie Lune
MARIE LUNE
Crédit : flickr.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *