La maman funambule

C’est arrivé comme ça, sans crier gare. Ton médecin voulait te revoir et il te l’a annoncé : un mal sournois s’est installé en toi et tu devras le combattre. Le sol s’est effondré sous tes pieds. La vie ne tient qu’à un fil, tu le sais plus que jamais.  Ton chemin, tu devras désormais le Lire la suite…

Je sais ben que c’est pas facile la vie, fille

Fille, faut qu’on se parle. La vie a tellement l’air difficile pour toi. À t’entendre parler, on dirait vraiment qu’elle s’acharne sur toi. Bien que tu as eu ton lot de complications depuis un bout et que les conseils ont sûrement plu de part et d’autres, j’aimerais bien que tu m’écoutes un petit moment parce Lire la suite…

À toi, la maman pessimiste

Ma chère maman, Je te connais : tu vois tout le temps le verre à moitié vide. Tu es persuadée que l’herbe est plus verte chez le voisin. Tu ne peux pas t’empêcher de voir le négatif au lieu du positif. Tu te plains ouvertement (lire ici « chialer ») quand il y a quelque chose qui te Lire la suite…

Depuis que tu es maman, tu as oublié

Depuis que tu es devenue maman, tu as oublié, tu t’es oubliée. Tu as oublié comment prendre soin de toi, comment te mettre en avant. Tu recules pour laisser la vedette aux enfants. Tu as oublié comment bien t’habiller, au profit du confort et de l’efficacité. Tu as oublié de t’occuper de ta santé, de ta Lire la suite…

Comment te dire que je ne t’aime plus

Ça fait des mois que je le sens, mais que je ne veux pas me l’avouer. Des mois, que je sens la flamme s’éteindre à petit feu. Je me suis laissée croire qu’il y avait peut-être encore une petite étincelle au fond de mon cœur ou même dans mes yeux. Mais tout ce qu’il reste, Lire la suite…

À toi, ma vieille amie

Il y a de ces amies, avec qui les aventures les plus banales deviennent de précieux souvenirs, avec qui les fous rires s’accumulent au fil du temps, avec qui on crée un passé et un avenir qui nous rassurent et nous stimulent lorsque tout le reste nous semble précaire. Il y eut un temps où Lire la suite…

Fait que ton chum, le père de tes enfants, t’a laissée

Fait que ton ex t’a laissée. Toute seule. Il t’a annoncé que vous deux, c’était fini. Ou bien tu t’y attendais un peu, ou bien tu es carrément tombée des nues. Peu importe ton niveau de surprise par rapport à cette annonce, tu n’as pas le choix de faire avec. Mais tu as le choix Lire la suite…

À toi, l’amie qui a pris le bord quand j’ai accouché

Ma belle amie, Je me rappelle encore à quel point l’annonce de ma grossesse t’a rendue heureuse. À quel point tu trépignais d’impatience à l’idée de rencontrer ce petit être qui grandissait au creux de mes entrailles. Je me rappelle aussi de la distance qui s’est sournoisement installée entre nous pendant les neuf mois où Lire la suite…

Ce que je peux t’offrir, mon amour

Avant de te coucher, tu as regardé le ciel par la fenêtre, puis tu m’as demandé quelle étoile menait au Pays imaginaire. Je t’ai indiqué la plus brillante de toutes, en te répétant le chemin : « Deuxième étoile à droite, jusqu’au matin ». Tu t’es empressée de te fermer les yeux pour t’endormir, souhaitant que Fée Lire la suite…

Lettre au futur grand amour de ma fille

Un jour, tu feras la rencontre de la huitième merveille du monde : ma fille. Ce jour-là, ta vie va changer. Mon bébé te fera vivre toutes sortes de sensations et cela va de soi que tu lui feras toi aussi vivre une tempête d’émotions. Mais voilà, avant de conquérir le coeur de ma fille, il y a Lire la suite…

Le petit être qui remplit ton coeur

La journée où t’as vu les deux p’tites lignes roses sur ton test de grossesse, tu savais bien que tu allais aimer ce petit être, ce bébé, cet enfant. Il ne fallait pas nier ça. As-tu entendu parler de l’amour inconditionnel? Oh que tu n’avais aucune espèce d’idée de ce que ça pouvait être avant de Lire la suite…

Parfois, j’aimerais être autre chose qu’une mère

Je suis une mère. Tout comme toi. Ma vie n’a rien d’extraordinaire. J’aime mon mari, j’adore mes enfants. Le train-train quotidien faisant son œuvre, j’ai parfois l’impression que les années déboulent au lieu de s’écouler. J’ai l’impression que tout ce que je fais, c’est être la mère de mes enfants. Et malgré tout l’amour que Lire la suite…

Ma fille, je suis désolée mais tu ne seras jamais à la hauteur

Ma fille, je suis désolée que l’on t’impose autant de pression et ce, depuis que tu es née. Avant même ton premier anniversaire, tu étais déjà condamnée.  Selon les «normes» et les grandes théories de l’enfance, tu as pris trop de poids dans les premiers mois, pas assez dans les suivants, tu t’es tenue assise Lire la suite…

6 petites choses qui font que tu aimes ça, être une maman

Ta vie de mère est remplie d’action, de chicanes à gérer, d’obstination, de répétage…! Mais évidemment, et heureusement, y’a les petites choses qui te rappellent que tu aimes ça, être une maman! #1  Les jeux de mots Ça c’est le fun parce que tu peux faire d’une pierre deux coups : tu peux les trouver cute Lire la suite…

À toi, la maman qui refuse de voir son enfant grandir

Être maman, c’est vivre une suite incessante de petits deuils et de petites étapes. Presque chaque jour, ton enfant fera quelque chose de nouveau et découvrira une nouvelle fonction sur son petit corps qui lui est encore étranger et qu’il doit apprendre à piloter. Peu à peu, sa dextérité s’améliorera, sa petite langue se placera pour Lire la suite…

Malgré les douze ans qui nous séparent, mon amour

Mon amour, Alors que j’avais peine à laisser tomber ma suce, les hormones d’ado s’emparaient déjà de toi.  Alors que mon père retirait les petites roues sur mon vélo, tu te promenais déjà au volant de ta première voiture.  Alors que je jouais encore à la madame ou avec mes poupées, tu faisais déjà ton Lire la suite…

La parentalité : je suis tannée qu’on se compare

Je suis tannée qu’on se compare, qu’on se juge, qu’on se dise quoi faire et quoi pas faire. Je suis tannée que l’on pense qu’il y a une ou deux façons convenables de faire et que le reste, c’est mauvais, indigne, inconcevable, trop ou pas assez. Je suis tannée qu’on ne se respecte pas plus Lire la suite…

Tu rêves juste d’une semaine sans enfants

Tu es juste une mère indigne qui rêve d’être une semaine sans ses enfants. Juste une petite semaine sur les cinquante-deux de l’année. Pour renouer quelques jours avec ta vie d’avant. Pour savourer consciemment le bonheur simple d’occuper ton temps comme tu le veux en rentrant du travail. Pour t’affaler sur le canapé si ça Lire la suite…