4 sources débiles de chicanes assurées entre tes enfants

Les enfants sont surprenants sur plusieurs plans. Leurs connaissances nous impressionnent, leurs intérêts nous enchantent, leurs histoires nous passionnent, leurs réussites nous rendent fiers. Ce qui surprend tous les parents à un moment ou un autre, ce sont les choses inusitées (pour ne pas dire débiles… je l’ai dit : DÉBILES) qui sont à la Lire la suite…

Je m’excuse d’avoir craqué, mon fils

Fiston, Tu sais, je t’aime plus que tout au monde. Tu es la plus belle chose qui m’est arrivée dans ma vie et je ferais tout pour toi. Mais ce matin, j’ai crié après toi, encore. Et, pour cela, je m’excuse mon fils. J’essaie de garder le contrôle, de faire tout comme il se doit. Lire la suite…

Lettre à toi, mon plus vieux

À toi mon aîné que j’aime plus que tout, Je voudrais que tu saches que ma première grossesse a été la plus belle surprise que j’ai eue de ma vie. Tu ne le sais pas, mais tu es arrivé à un moment où je ne savais plus trop où ma vie s’en allait. Ton arrivée imprévue Lire la suite…

Lettre à ma sœur, future maman

Ma sœur à moi, Mon pilier, mon modèle, je sais que tu feras bien ça. Je sais que tu donneras à cet enfant, mon neveu, le meilleur de toi-même, ta plus grande tendresse et, je l’espère, ta force d’esprit. Tu es de celles qui n’avaient pas la maternité comme destinée idyllique, de celles qui ont Lire la suite…

Ma petite fille, tu n’auras plus ta maman pour toi toute seule

Ma fille, Quand j’ai appris que j’étais enceinte de celui qui allait devenir ton petit frère, j’avoue avoir un peu paniqué.  Ce petit être était désiré et attendu, tout autant que toi, mais le concret de la chose a aussitôt créé chez moi une angoisse incontrôlable.  Une angoisse, une anxiété et des craintes qui ne Lire la suite…

Non, mon fils, ta soeur ne jouera pas aux Barbies avec toi

Lorsque nous avons annoncé la venue d’un nouveau bébé, tu étais trop petit pour comprendre. Tu as vu le ventre de maman grossir sans vraiment savoir pourquoi. Tu as appris que tu aurais une petite soeur sans trop t’en inquiéter. Tu avais un peu vieilli quand elle est arrivée. Tu voyais en elle une amie Lire la suite…

À vous, mes enfants qui s’aiment autant qu’ils se détestent

Mes enfants, Vous vous énervez, vous criez après et vous tombez sur les nerfs bien souvent. Vous avez parfois besoin d’air, de temps seuls, loin l’un de l’autre pour respirer un peu. Pour vous réaliser chacun de votre côté, pour vous consacrer à ce qui vous distingue l’un de l’autre. N’en demeure pas moins que Lire la suite…

À toi, l’enfant qu’on a forcé à devenir grand

Du plus loin que tu te souviennes, tu ne te rappelles que de violence, jurons et querelles.  Pourtant, il y avait de l’amour quand même dans ton petit cœur d’enfant pour ces personnes qui se chicanaient sans cesse. Le jour où tes parents ont décidé de se séparer, ce fut comme une libération pour toi, Lire la suite…

À toi, ma petite deuxième

Ma petite deuxième, Ma précieuse, très précieuse petite fille. Tu étais souhaitée, rêvée et attendue. Tu n’étais pas plus grande qu’un grain de riz que tu faisais déjà ta place dans notre famille. Ton frère ne comprenait pas tout, mais du haut de ses presque deux ans, il savait que bientôt, il ne serait plus Lire la suite…

Votre vie d’enfant-pas-unique

Aujourd’hui, mes cocottes, j’ai besoin de vous parler, de vous expliquer et surtout de vous dire qu’un jour, vous comprendrez.  Je le fais d’abord pour moi, parce que vous ne croirez probablement pas un mot de ce que je vais vous dire.  Mais puisque les écrits restent, vous me relirez une fois grandes… Aujourd’hui, ma Lire la suite…

La maudite chicane

Dimanche matin.  Congé.  Un vrai. Beau. Congé. Pas samedi matin, jour où le cadran sonne et tu cours, encore, pour traîner les enfants à leurs cours.  Non.  Une vraie belle journée de congé. Une journée où la famille se lève enfin dans le calme, la joie et l’allégresse.  Journée ensoleillée.  Odeur de café. C’est beau Lire la suite…

Le garçon que t’auras pas

On va tout de suite mettre quelque chose au clair. Tu as deux belles filles en santé qui te comblent de bonheur jour après jour. Tu les adores et remercies la vie de les avoir placées sur ton chemin. Tu le sais, que tu es vraiment chanceuse, que certaines n’ont pas ta chance, que d’autres Lire la suite…

À vous, ma famille

Quand j’étais toute petite, c’était mon père, ma mère et ma soeur, le centre de l’univers de mon p’tit monde d’enfant. J’ai perdu le contrôle du temps, je ne l’ai pas vu filer celui-là. Je ne me souviens plus à quel moment j’ai laissé tomber cette vie d’enfant-là, cette famille-là. Je ne me rappelle plus Lire la suite…

Pour toi, ma soeur outre-mer

Chère sœur, Le jour où tu as trouvé le grand amour, tu étais sur un autre continent. Tu ne savais pas, à cette époque, que cet amour ferait de toi une résidente européenne, que tes futurs enfants auraient une double citoyenneté et que tu ne verrais ta famille, celle dont je fais partie, que quelques Lire la suite…

Tes enfants qui se détestent

Au début, il y a eu ton homme, le tien, le vrai, celui pour la vie. Puis, votre maison chaleureuse, sans prétention, mais parfaite. Et il y a eu votre plan de famille : un gars, suivi d’une fille. Évidemment et pas autrement, parce que le grand frère doit protéger gentiment sa petite sœur. Et Lire la suite…

Complicité fraternelle

Vous êtes beaux ensemble mes enfants. Il m’arrive parfois, quand je suis dans une autre pièce, de vous entendre rire aux éclats. Ce rire franc, ce rire pur. Ce rire joyeux qui gonfle mon cœur d’amour, car c’est celui de votre belle complicité fraternelle. J’arrête alors ce que je fais et je m’approche sur la Lire la suite…

On en fait-tu un p’tit deuxième ?

J’aimerais qu’on en fasse un p’tit deuxième. Je veux que notre fille devienne l’aînée, elle est déjà une grande sœur dans l’âme lorsqu’elle joue avec des plus petits, elle est si merveilleuse, on ne peut pas s’arrêter là. On en fait-tu un deuxième ? Même si je t’avais promis que j’en voulais juste un, je Lire la suite…

Pour toi, ma soeur

Dans ton petit noyau familial, il y a tout un tas de gens précieux sans qui ta vie ne serait pas la même. Tes enfants, qui sont la lumière dans ton existence, ton chum, cet homme qui comble tes jours et ton lit, tes parents, qui t’ont élevée de leur mieux et qui maintenant occupent Lire la suite…

Comment contrecarrer la madame-anti-enfant-unique

Il t’arrive très souvent de regretter amèrement de ne pas avoir eu l’alibi suprême d’être complètement invalide de l’utérus. Ben non. T’as préféré assumer pleinement que t’en avais toujours voulu juste un en pensant innocemment que c’était légal, compréhensible et acceptable. Finalement, c’est fou ce que tu peux te faire dire par les gens qui Lire la suite…