À toi, mon enfant qui n’arrête jamais de parler

Mon cher enfant trop volubile, Comme toutes les mères, je me souviens encore du moment où tu as prononcé ton premier mot, ma belle enfant.  Tu étais couchée dans ta couchette, tout juste à côté de mon lit.  On venait d’éteindre et c’est là qu’après des semaines de babillages, tu t’es finalement décidée  à dire Lire la suite…

Ode au silence

Avoue qu’il te manque quand même un peu ? Y’a pas de gêne à avoir, moi j’en rêve même la nuit… quand j’arrive à dormir. Je m’ennuie du silence du matin. Celui qui me permettait d’entendre le bruit majestueux de la machine à café en train de me préparer ce doux breuvage qui autrefois n’était Lire la suite…

Mon garçon, j’ai besoin de prendre des vacances de toi

Mon amour, je t’aime, mais j’ai besoin de partir. Je te promets d’être revenue avant même que mon absence ne te pèse, mais sache que je pars sans culpabilité. J’ai besoin de freiner le temps qui passe trop vite et de respirer un bon coup. Il me semble que notre vie défile à une vitesse Lire la suite…

Lâchez mon nouveau-né

Là, il va falloir qu’on mette les choses au clair. Un nouveau-né, c’est pas parce qu’il est nouvellement humain qu’on peut lui faire tout et n’importe quoi, et qu’il devient la propriété d’un peu tout le monde en même temps.  C’est un humain à part entière qui mérite tout votre respect et votre gros bon sens. Lire la suite…

Mon envie de solitude

Je suis une maman. J’ai donc une famille. Une famille merveilleuse, que j’aime profondément. Je ne remets pas cet amour en doute. Mais cette famille, je la trouve bien souvent envahissante. Bruyante. Essoufflante. Je m’occupe de tout le monde, tout le temps. Je réponds à des demandes quasi-continuelles, je règle des crises existentielles à toute Lire la suite…

À toi, la maman introvertie

Tu te rappelles encore le jour où tu as appris la définition du mot introverti. Toutes ces années où on t’avait reproché d’être silencieuse, renfermée, solitaire, et j’en passe. Tu comprenais finalement que ce n’était pas un défaut, mais bel et bien un trait de personnalité. Ta vie prenait enfin un sens. Anyway, être différent, Lire la suite…

Lettre à une ex-amie

Chère ex-amie, Je me rappellerai toujours ce email que tu m’as envoyé un beau jour, sans prévenir, pour me flusher de ton cercle d’amis. En prenant la peine de me spécifier que je n’avais pas le droit d’y répondre, que tu ne lirais pas ma réplique, qu’en quelque sorte ton seul avis était le bon et Lire la suite…

As-tu besoin de vacances, fille ?

Besoin de vacances, fille ? Sûre, pas sûre ? Amusons-nous donc à soulever certains points qui ne sauraient mentir au sujet de ton état avancé de mère pu-capable-j’veux-tout-sacrer-ça-là-right-f*cking-now ! Ton enfant a été malade sur un maudit temps, tout le temps Tu ne comptes plus les jours – ni même les nuits, où tu t’es Lire la suite…

La fois où t’aurais souhaité ne plus avoir d’enfant

On jase entre mamans, là. Sans oublier qu’on les aime nos enfants, qu’on ne les échangerait pour rien au monde. Mais t’sais quand t’es à bout, que tes enfants se tapent rhume après rhume et que tu passes une couple de nuits blanches en ligne, que ton terrible two te pique des crises inimaginables, souvent Lire la suite…

Quand le travail te repose de ta vie de famille

Il faut que tu l’admettes et que tu t’en confesses, il y a vraiment des journées où le travail représente l’exutoire de ta vie familiale. Des matins où, arrivée au bureau, tu t’écrases sur ta chaise et tu laisses échapper un soupir de soulagement. Enfin ici ! Enfin le silence ! Tu les aimes, tes enfants, Lire la suite…

Les 6 affaires qui font monter le niveau sonore chez vous

À l’époque où t’as appris que tu serais maman pour la première fois, tout le monde y est allé de ses petits conseils et de ses grandes mises en garde. Mais pourquoi donc personne dans le tas n’avait pensé t’avertir que d’avoir des enfants, ça faisait tant de bruit, tout le temps? Que de te Lire la suite…

La sortie

pixabay.com Ça y est, c’est enfin le grand jour. Mon tant attendu rendez-vous chez la coiffeuse est à quinze heures. Tu me regardes avec une moue pas possible, moi, la mère indigne qui va te laisser deux heures de temps nos marmots possédés du diable. Je peux déceler la haine persécutrice au fonds de tes Lire la suite…