5 solutions pour limiter ta crissitude maternelle

Être la mère attentionnée, l’épouse dévouée et la travailleuse acharnée comporte son lot de complications. Y’a des journées où c’est mieux que d’autres. Des journées où ça va mal, mais vraiment mal. Voici une liste de moments où tu as dépassé les limites et où tu aurais dû caller off pour préserver ta santé mentale. #1  La Lire la suite…

À toi, la mère qui aime l’automne

Toi, la fille qui aime l’automne, on te malmène souvent parce que ta saison préférée, c’est celle qui arrive juste après l’été pis l’été, quand tu vis au Québec, c’est pas long, c’est attendu de pied ferme depuis au moins le mois de mars qui le précède; ça fait que c’est plus qu’apprécié et la Lire la suite…

J’ai l’humeur bipolaire depuis que je suis mère

Mes chers enfants, Depuis que vous faites partie de ma vie, je passe par des montagnes russes d’émotions. Pis moi qui suis pas trop trop du type manège-de-haute-voltige, ben disons que j’ai le haut-le-cœur facile depuis que j’ai mis bas. Ne vous y méprenez pas, mes bébés, maman vous aime plus que tout au  monde. Lire la suite…

« Pas ce soir chéri » : les 10 véritables raisons

Dans la vie, il y a une foule de besoins qui se doivent d’être comblés. Manger, boire, se loger, se vêtir pis faire du sexe. Ben oui toi, le sexe est vraiment partie intégrante de tes besoins essentiels! Y’a du monde pour qui c’est plus évident que d’autres et il y a des conditions plus Lire la suite…

18 astuces faciles pour devenir le meilleur chum/papa du monde

Chère maman, je te fais ça simple : prends ce texte et envoie-le à ton chum. C’est fait ? Maintenant à nous deux, cher papa. Je te fais ça right to the point parce que je sais ben que sinon, tu vas abandonner la lecture du texte après le premier quart. Suite à une enquête effectuée auprès de mères de famille épanouies et Lire la suite…

Je te regarde aller, toi, la mère séparée

Je te regarde aller la mère, toi, la mère séparée et je ne sais pas comment tu fais pour rester debout tel un soldat au front ne pas tomber. Je suis épuisée rien qu’à te regarder. J’ai peur pour toi, mon amie, qu’un jour tu tombes au combat. La vie n’est pas facile même quand tu Lire la suite…

À toi, l’enseignante et mère de famille en vacances

Eh toi l’enseignante en congé, tu es vraiment bien en vacances tout l’été ! Tu es mère de deux enfants pis tu es prof, tu as sûrement plein de trucs pour les entertainer ! De toute façon, tu as deux mois de congé. Dans quelques semaines, tu ne sauras plus quoi faire de tes dix doigts… Heille ! Lire la suite…

La fois où j’ai demandé à Mamie de venir te chercher

Ça y est, je l’ai fait. J’ai craqué. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps de fatigue et d’épuisement. Je n’étais plus capable de t’entendre crier, pleurer, faire des crises. Plus capable de ton opposition qui me tire du jus plusieurs fois par jour. Qui me fait crier et perdre patience. J’étais sous la Lire la suite…

À toi, mon enfant qui n’arrête jamais de parler

Mon cher enfant trop volubile, Comme toutes les mères, je me souviens encore du moment où tu as prononcé ton premier mot, ma belle enfant.  Tu étais couchée dans ta couchette, tout juste à côté de mon lit.  On venait d’éteindre et c’est là qu’après des semaines de babillages, tu t’es finalement décidée  à dire Lire la suite…

Tu rêves juste d’une semaine sans enfants

Tu es juste une mère indigne qui rêve d’être une semaine sans ses enfants. Juste une petite semaine sur les cinquante-deux de l’année. Pour renouer quelques jours avec ta vie d’avant. Pour savourer consciemment le bonheur simple d’occuper ton temps comme tu le veux en rentrant du travail. Pour t’affaler sur le canapé si ça Lire la suite…

Tu sais que tu es atteinte du syndrome de matantitude quand…

Tu sais que tu es atteinte du syndrome de matantitude… Quand le samedi soir vers 21h00, tu es déjà bien emmitouflée sous tes couvertures, lisant ton roman, entourée de tes chats. Quand tu préfères rester chez vous le soir du Nouvel An ou de la Fête nationale, avec ton chum et tes enfants, en pyjama Lire la suite…

À toi, la maman forte mais si fragile

T’es une femme forte.  Tu le sais.  Et on te le dit souvent aussi. On admire ta force de caractère.  Et t’es fière de ce trait de personnalité qui te définit. T’es fière de regarder en avant avec détermination pour faire ta vie, et non pas la subir.  Tu sais qu’il n’y a pas de Lire la suite…

Ta fatigue

Tu es maman ou sur le point de le devenir? Alors, tu dois déjà être au fait de ceci : la fatigue est un état permanent. À la question « Ça va? » Voici tes choix de réponses possibles : A- Fatiguée. B- Très fatiguée. C- Brûlée. C’est immanquable : maman rime avec fatigant. Fatigant Lire la suite…

Toi, ton chum pis ses ronflements

Quand tu l’as rencontré, force est d’admettre que tu trouvais ça un peu cute.  Ton chum te ronronnait ça dans les oreilles dans un son apaisant qui te portait jusqu’au royaume de Morphée puis une fois bien endormi, tu ne l’entendais plus avant le petit matin.  À part les soirs où il prenait une brosse, Lire la suite…

N’inscris tes enfants nulle part cet été

Allez fille, sois cette femme paresseuse qui n’inscrit ses kids à rien pendant l’été. Tu vas me dire que c’est impossible à envisager? Voici quatre arguments pour te convertir pour de bon. #1  Ton enfant a assez vu les autres Tu vas me dire que c’est génial pour la socialisation, aller au terrain de jeux. Moi, Lire la suite…

Debout, la mère

Debout, la mère. Celle qui porte le poids de ses enfants sur sa cinquième lombaire. Debout, la maman. Celle qui cumule les Air Miles et les nuits blanches. Debout, la mamma, celle qui se met quatre épaisseurs de cache-cernes pour masquer son épuisement. Tes yeux bouffis de sommeil ne voient pas la chance que tu as Lire la suite…

Je suis fatiguée

Je suis fatiguée. Fatiguée de ma grossesse qui s’est échelonnée sur quarante-et-une semaines et qui m’a fait prendre cinquante-cinq livres de plus à trimballer. Fatiguée d’avoir travaillé jusqu’à trente-huit semaines, d’avoir subi des réunions trop longues qui ne me servaient plus à rien et d’avoir dû affronter les transports en commun avec mon manteau d’hiver trop chaud sur Lire la suite…